LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      
Une finale au parfum de sommet

Une finale au parfum de sommet

C'est la finale ! Un parfum unique pour une affiche de rêve : la Roca Team va tenter de faire tomber le vainqueur de la Leaders Cup et l'EuroCup 2024, Paris Basket, le 2e de la saison régulière, qui vient de sortir l'ASVEL au bout du suspense et d'une cinquième manche époustouflante à l'Adidas Arena de la Porte de la Chapelle dimanche soir (98-92). La Roca Team a rendez-vous avec l'histoire : le champion en titre est lancé dans la course pour le back to back, un exploit unique qui ferait date sur le Rocher. Les hommes de Sasa Obradovic sont donc en mission pour conserver leur trophée dans une ambiance qui s'annonce exceptionnelle. Ce mardi et jeudi à Gaston-Médecin, Mike James et les siens vont tenter de prendre l'avantage dans cette finale.

Pour la Roca Team, la 5e finale

Les finales pour la Roca Team : 2018, 2019, 2022, 2023. Un titre obtenu en 2023.
Pour Paris Basket : première finale pour le club parisien, monté de Pro B en 2021 et qui réalise une ascension vertigineuse, avec sa première participation aux play-offs cette année.

Le programme

Episode 1 : Monaco - Paris Basket, mardi 4 juin à 18h30 salle Gaston-Médecin.
Episode 2 : Monaco - Paris basket, jeudi 6 juin à 18h30 salle Gaston-Médecin.
Episode 3 : Paris Basket - Monaco, dimanche 9 juin à 18h30, Adidas Arena.
Si nécessaire, Episode 4 : Paris Basket - Monaco, mercredi 12 juin à 21h05, Adidas Arena.
Si nécessaire, Epilogue : Monaco - Paris Basket, vendredi 14 juin à 21h05, salle Gaston-Médecin.

TV : en direct sur la chaîne L'Equipe

Tous les épisodes de la finale à retrouver en direct et en clair sur la chaîne L'Equipe. Les deux meilleures attaques de la saison régulière face à face.

La Roca Team au complet : c'est possible

Le staff médical de la Roca Team a été sur la brèche toute la saison et ces play-offs ne dérogent pas à la règle, bien au contraire. Ce serait un petit miracle au vu des événements récents mais il n'est pas exclu que la Roca Team se présente au complet pour cette finale. Donatas Motiejunas, touché lors du Game 1 face à Bourg (péroné) met les bouchées doubles pour avoir une chance de disputer la première manche ce mardi. Idem pour John Brown III, touché aux cotes jeudi à Bourg, qui espère aussi être sur pied pour un nouveau combat dans la peinture comme il les aime. Pour D-Mo et JB the Third, "game day decision", "décision le jour du match", a indiqué Sasa Obradovic. Mam Jaiteh a prouvé jeudi à Bourg lors du game 4 que le port d'un masque de protection, suite à son opération du nez, ne l'empêche pas de se montrer efficace dans la bataille. Terry Tarpey, qui a tout donné pour revenir à temps après son opération du ménisque, est de retour dans l'effectif depuis la demi-finale. Pour rappel, Mike James, remis de sa douleur à la hanche, est revenu dans le jeu pour les manches 3 et 4 à Ekinox après 15 jours de soins. MJ et les siens ont eu quatre jours pour préparer cette grande finale.

Mam Jaiteh et Petr Cornelie pour une première

Mike James, Jordan Loyd, John Brown, Jaron Blossomgame, Donatas Motiejunas, Alpha Diallo, Yakuba Ouattara, Matthew Strazel, Donta Hall étaient de l'aventure du premier titre de champion la saison passée. Ancien joueur du Mans, Terry Tarpey a été décoré du titre en 2018; ancien joueur du MSB, de Pau et du Real Madrid, Petr Cornelie a été décoré du titre de l'Euroleague mais n'a pas encore goûté au titre de champion de France. Idem pour Mam Jaiteh, vainqueur de l'EuroCup 2022, qui a encore le goût amer de la finale des play-offs 2017 perdue en 5 manches avec la SIG face à Chalon.

Revanche de la Leaders Cup

En six confrontations en championnat, Paris n'était jamais parvenu à battre la Roca Team. Le club de la capitale y est parevenu pour la première fois au mois de février dernier en demi-finale de la Leaders Cup à Saint-Chamond (98-93). À seize secondes du gong, le meneur feu follet de Paris Basketball T.J. Shorts, auteur de 23 points et 5 passes, donna un avantage décisif (96-90) à son équipe. Prise de court en défense, la Roca Team avait manqué de souffle dans les derniers instants. Mike James (18 points), Elie Okobo (15), Alpha Diallo (13), Yakuba Ouattara (11) et Donta Hall (10) avaient été les meilleurs marqueurs monégasques.

T.J. Shorts on fire

Le meneur californien de Paris Basket, T.J. Shorts (1,75m, 26 ans), déjà meilleur marqueur de BetClic en saison régulière (16,3 pts), a mis le feu lors de la demi-finale contre l'ASVEL. T.J. Shorts a tourné à 24,6 pts de moyenne sur les cinq manches, avec une pointe à 34 points et 13 passes décisives lors du game 4 remporté par le club parisien 103-98 après prolongation sur le parquet de l'Astroballe. Sur l'ensemble des play-offs, Shorts tourne à 21,5 points et 5,5 passes.

Le facteur X Jantunen

L'ailier-fort international finlandais de Paris Basket, Mikael Jantunen (2,04m, 24 ans), a réalisé un double-double (12 points, 10 rebonds) lors de la 5e manche dimanche face à l'ASVEL.En l'absence de Collin Malcolm, blessé à la cheville lors du game 2 de la demi-finale, Jantunen a pesé lourd dans la balance.

Nadir Hifi et Tyson Ward, les gâchettes parisiennes

Appelé dans le groupe des 19 de Vincent Collet en vue de la préparation des JO, au même titre que Matthew Strazel et Elie Okobo, le meneur arrière-shoteur du Paris Basket Nadir Hifi tourne à 15,6 pts, 2,1 rebonds et 1,9 passes dans ces play-offs. L'arrière révélé au Portel tourne à 37,5% d'adresse à 3-pts. Il s'est montré clutch dans le money time du game 5 de l'ASVEL. A ses côtés, l'arrière-ailier floridien Tyson Ward, formé à North Dakota State, s'est révélé à Bonn la saison passée sous les ordres du coach Tuomas Isalo, tout comme T.J. Shorts, avec comme trophée la BCL. Complet, Tyson, Ward utilise sa patte gauche pour attaquer le cercle. Il tourne à 10,8 pts et 4,3 rebonds dans ces play-offs. Le coach Tuomas Iisalo, Michael Kessens, Leon Kratzer, Tyson Ward, Collin Malcolm, T.J. Shorts, Sebastian Herrera évoluaient la saison passée à Telekom Bonn.

Roca Team : Jaron du simple au double

Jaron Blossomgame explose les compteurs durant ces play-offs. Avec un temps de jeu accru (28', au lieu de 19' en saison régulière, le #4 de la Roca Team a plus que doublé ses statistiques par rapport à la saison régulière : 15,2 points au lieu de 7,2, 15,7 points au lieu de 7,4. L'ailier fort Jaron tourne à 70,3% d'adresse à 2 pts ! On se souvient que l'ancien des Tigers de Clemson avait été un acteur majeur de la finale de l'an passé face aux Mets.

Les stats des play-offs pour la Roca Team

En moyenne.
Rebonds : 1. Donta Hall (7,0), 2. Alpha Diallo (4,0); 3. Jaron Blossomgame (3,8); 4. Jordan Loyd (3,2); 5. D-Mo et Elie Okobo (2,3).

Points : 1. Elie Okobo (15,7); 2. Jaron Blossomgame (15,2); 3. Jordan Loyd (10,3); 4. Alha Diallo (10,2); 5. Donatas Motiejunas (9,3); 6. Matthew Strazel (8,7); 7. Mike James (8).

Passes : 1. Elie Okobo (4,2); 2. Mike James (3); 3. Matthew Strazel (2,8); 4. Alpha Diallo et Jordan Loyd (2,5).

Evaluation : 1. Elie Okobo (15,8); 2. Jaron Blossomgame (15,7); 3. Donta Hall (12,8); 4. Alpha Diallo (12,7); 5. Jordan Loyd (8); 6. D-Mo (8); 7. Matthew Strazel (7,8); etc.

Amara Sy directeur sportif du PB

L'Amiral est de retour à Gaston-Médecin ! Amara Sy a quasiment tout connu dans sa riche carrière de joueur qui l’a mené de l’Asvel à Monaco (de 2015 à 2019) en passant par le Mans. Mais le directeur sportif du Paris Basketball vit une sorte de rêve éveillé avec le club de la capitale. Vainqueur de la Leader’s cup, de l’EuroCup, nouveau record d’invincibilité avec 25 victoires d’affilée, et désormais finale face à la Roca Team.

Les déclas d'avant-match

Sasa Obradovic (entraîneur de la Roca Team) : "Certains de nos joueurs relèvent de blessure, on n'est peut-être pas dans notre meilleure forme, mais c'est la finale, on a le talent, on joue à domicile, on va tout faire pour aller chercher ce trophée. Paris réalise une grande saison, ils joueront sans pression, ils sont capables de faire beaucoup de choses très bien, y compris les petits détails. Cela va être un très gros duel car Paris a montré contre l'ASVEL qu'il n'abandonne jamais. Mon équipe veut finir la saison avec le titre".

Elie Okobo (arrière de la Roca Team) : "Le duel des arrières face au duo T.J. Shorts - Nadir Hifi ? Ils mettent beaucoup d'intensité, ils arrivent à se créer des solutions individuelles, des spots de tir, le jeu de Paris tourne beaucoup autour d'eux même si Paris a d'autres arguments. Il faudra essayer qu'ils n'aient pas trop souvent la balle, ce sera l'une de clés".

Nadir Hifi (arrière de Paris Basket) : "On veut marquer l'histoire, on veut prendre le titre et gagner cette finale, ça passe par là".