LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      
Une demie au sommet face à Bourg

Une demie au sommet face à Bourg

Monaco - Bourg, Paris - Asvel : les play-offs LNB s'offrent deux demi-finales de rêve, quatre candidats aux grandes ambitions pour le titre de champion de France. Avec les demies, le parfum des play-offs flotte désormais sans modération ! Un air de grand match qui va accompagner cette série entre la Roca Team tenante du titre et la JL Bourg, 4e de la saison régulière, finaliste de l'EuroCup cette saison, une équipe burgienne qui joue vite et bien, aussi offensive qu'agressive en défense. La Roca Team sait qu'elle va devoir sortir le grand jeu pour atteindre la finale. Une demi-finale au meilleur des cinq manches au goût européen. Match après match ! Tout donner lors de cette première manche, ce jeudi à Gaston-Médecin (19h), avec le soutien d'une salle Gaston-Médecin prête à sortir le grand jeu elle aussi.

Le programme

Match 1 : Monaco - Bourg-en-Bresse le 23 mai à 19h en direct sur Skweek.
Match 2 : Monaco - Bourg-en-Bresse le 25 mai à 19h en direct sur Skweek.
Match 3 : Bourg-en-Bresse - Monaco le 28 mai à 20h en direct sur Skweek ou à 21h05 si le match est diffusé sur la chaîne L'Equipe.
Si nécessaire : Match 4  Bourg - Monaco le 30 mai à 20h en direct sur Skweek ou à 21h05 si le match est diffusé sur la chaîne L'Equipe.
Si nécessaire : Match 5 Monaco - Bourg, date, horaire et diffuseur à déterminer.

Effectif : Mike James, John Brown III et Terry Tarpey de retour

Une Roca Team non pas au complet ce mercredi matin à Gaston-Médecin, car Mam Jaiteh, opéré d'un nez cassé, doit patienter avant de pouvoir essayer de reprendre avec un masque de protection. Cependant, un effectif fourni, pas vu depuis longtemps. Mike James (hanche), après un travail en solo, vient de reprendre l'entraînement collectif. Terry Tarpey (ménisque) a repris avec le groupe depuis le début de la semaine. John Brown III (épaule) est lui aussi de retour à l'entraînement mais reste incertain. Sasa Obradovic va faire un choix pour son groupe aligné lors de cette première manche face à la JL Bourg.

JL Bourg : Salash le facteur X

Lundi soir, la JL Bourg a décroché son billet pour les demi-finales en dominant Nanterre (90-74) à Ekinox. L'intérieur international bélarusse Maksim Salash s'est avéré le facteur X de la JL rendu la vie difficile au team de Pascal Donnadieu en inscrivant 18 points, 4 rebonds et un grand 4/5 à 3-pts. Zaccharie Risacher a capté 11 rebonds. 

L'attraction Risacher

Zaccharie Risacher, 19 ans, 2,07m, formé à l’Asvel, a éclaté cette saison sous le maillot de la JL Bourg. Il a sorti la meilleure performance de sa carrière à l'occasion du match 2 des quarts de finale à Nanterre, avec 28 points (à 11/16 aux tirs, dont 5/9 à 3-points), 6 rebonds pour 23 d'éval en 29 minutes. Zaccharie Risacher inscrit à la Draft NBA de juin a évolué lors de ce quart de finale sous les yeux des superviseurs des Hawks (le GM Landry Fields, son assistant Kyle Korver, le coach Quin Snyder...), détenteurs du premier choix de la draft 2024 qui avaient effectué le déplacement dans la Bresse. Zaccharie Risacher et l'ailier fort Isaia Mike sont les deux fers de lance offensifs de la Jeu. Risacher est aussi un solide défenseur.

Axe Julien de retour dans le 5

Le meneur natif de Saint-Tropez et formé au HTV Axel Julien a été titularisé 13 fois en 30 journées par Freddy Fauthoux dans le 5 de départ de la JL Bourg en saison régulière. De retour à son meilleur niveau l'ancien international a démarré les 3 rencontres du quart de finale face à Nanterre. Lors du match 3, le joueur au maillot 83 a cumulé 10 points, 3 rebonds, 5 passes, 2 interceptions, 2 balles perdues et 5 fautes provoquées en 25 minutes. Julien forme le trio de meneur de la JL avec l'ancien guard de Virginia Commonwealth passé par les Bucks, JeQuan Lewis, et l'international formé à la Jeu, Hugo Benitez (23 ans).

Roca Team :  Elie Okobo et Matthew Strazel en confiance

Gros duel en perspective avec les arrières de la Roca Team : Elie Okobo et Matthew Strazel, appelés dans la liste élargie des 19 pour les JO par Vincent Collet, et Jordan Loyd, qui reste sur un carton au Portel (32 points) sont en forme et en confiance.

La JL Bourg finaliste de l'EuroCup

 Pour la première fois de son histoire, la JL Bourg a atteint cette saison la finale de l'EuroCup, battue en deux manches pour le titre par Paris Basket. Une finale 100% française, une première depuis la création de l'EuroCup en 2005, cette épreuve remportée par la Roca Team en 2021. Pour atteindre la finale, les Burgiens avaient éliminé en demi-finale Besiktas Istanbul en 3 manches, une équipe du Besiktas conduite par l'ancien meneur de la Roca Team Derek Needham(2018/19) mais aussi par l'ancien ailier de la SIG Matt Mitchell (2021-23).  L'ailier US  fort défenseur de la JL Bourg Jeremy Morgan, blessé à la cheville lors de cette finale d'EuroCup, n'a pas pu reprendre la compétition depuis.

La JL et la Roca Team en pole dans les stats

Au rayon des stats, la JL Bourg a fini 3e meilleure attaque du championnat en saison régulière (84,6) derrière Paris (86,8) et la Roca Team (85,7). La JL est 3e aux passes décisives (19,7/match), 4e aux contres (2,8), 1er ex-aequo à la réussite à 3-pts avec la Roca Team (37,5%), avec 10 paniers à 3-pts marqués par match en moyenne (2e), 1ère aux interceptions (8,2/match) et 1ère aux fautes provoquées (21,9/match) juste devant la Roca Team (21,8). Des stats que l'on retrouve en play-offs : Bourg est la 3e attaque (88,7) derrière la Roca Team 1ère (93,0). La JL est première au rebond (40,0), 2e aux passes (21,3), 1ère aux interceptions (9,7), 4e à la réussite aux tirs (48,0) derrière la Roca Team 1ère (59,3).

La revanche de 2023

La Roca Team de Sasa Obradovic et la JL Bourg de Freddy Fauthoux se retrouvent en demi-finale, au même stade de l'épreuve que la saison passée. La Roca Team s'était imposée en trois manches (96-79, 105-99, 85-71), avant de battre Boulogne-Levallois en finale pour le premier titre de champion de France de l'histoire du Rocher.  Cette saison, en phase régulière, la Roca Team a battu la JL Bourg 78-67 le 15 octobre 2023; au retour à Bourg, la JL s'est imposée 74-70 le 4 février 2024.

La 7e demie pour la Roca Team

Cette demi-finale 2024 des play-offs est la 7e demi-finale LNB de l'histoire de la Roca Team, après 2016, 18, 19, 21, 22 et 23. La Roca Team a disputé quatre finales (23, 22, 19, 18) et remporté le titre en 2023.
La JL Bourg dispute la deuxième demi-finale de son histoire après celle de l'an passé.  Le club burgien a été champion de France de Pro B en 2000 et 2017, et vainqueur des play-offs de Pro B en 2014.

Fauthoux vs Obradovic, du temps des meneurs

Joueur, le coach de la JL Frédéric Fauthoux (47 sélections en équipe de France) fut le meneur de jeu de l'Elan Béarnais toute sa carrière (1997-2005). Il disputa notamment les grandes années de l'Elan en Euroleague à la fin des années-90.  Frédéric Fauthoux (né en 72) et Sasa Obradovic (né en 69), ancien meneur de la grande Yougoslavie et Serbie, se sont-ils affrontés en équipe nationale ? On retrouve un France - Yougoslavie en préparation de l'Euro 1997 (79-96). La France avait fini 10e de l'Euro en Espagne, la Yougoslavie de Sasa Obradovic championne. Des années après, Freddy Fauthoux fut médaillé de bronze avec l'équipe de France lors de l'Euro disputé en Serbie Monténégro en 2005. La France de Tony Parker avait réussi l'exploit de battre la Serbie-Montenegro  de Dejan Bodiroga chez elle à Novid Sad 74-71 en quart de finale. Sasa Obradovic, triple champion d'Europe et champion du monde, avait pris sa retraite internationale trois ans plus tôt. Un exploit pour le Team de TP, Diaw et Rigaudeau. 

Les déclas d'avant-match

Sasa Obradovic (entraîneur de la Roca Team) : « Les clés ? La verticalité, une défense Euroleague. Contrôler le jeu rapide de Bourg et Zaccharie Risacher qui est dans sa meilleure forme. Mike James ? On va voir au jour le jour. Nous avons été consistants toute la saison. Le quart de finale contre Le Portel nous a bien lancés je pense dans ces play-offs. Les gars sont concentrés, nous voulons rester maîtres à domicile. »

Matthew Strazel (meneur de la Roca Team) : « On sent une bonne cohésion et on récupère des blessés. Les deux équipes se connaissent bien. La JL Bourg a su nous poser des problèmes par le passé. J'espère que l'on va mettre toutes les chances de notre côté. Je connais Freddy (Fauthoux), je sais qu'il a un sentiment revanchard par rapport à la demi-finale de l'an passé, il va falloir que l'on redouble de concentration. On n'a rien gagné encore cette année. On veut aller chercher ce titre. Les clés ? En cette fin de saison, il y a de la fatigue dans tous les effectifs, des choses simples comme le rebond et le repli défensif peuvent faire la différence. »