LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      
Une bonne note pour finir la saison régulière

Une bonne note pour finir la saison régulière

En déplacement du côté de Blois pour cette 34e et ultime journée de Betclic Elite, la Roca Team termine la saison régulière du championnat de France avec une victoire (73-89). Dans la foulée de la cruelle élimination aux portes du Final Four de l’Euroleague, l’équipe a fait preuve de beaucoup de sérieux et d’applications. Mam Jaiteh (21 points, 5 rebonds) et Jordan Loyd (19 points et un +26 sur le terrain) se sont particulièrement illustrés. En play-offs, le leader Monaco affrontera Le Portel (8e) en quart-de-finale. Une série au meilleur des trois matchs qui débute ce jeudi.

LE MATCH

C’est l’heure du match d’après pour la Roca Team. Quelques jours suivant la défaite dans le match des play-offs d’Euroleague face au Fenerbahçe, les Monégasques reprennent les armes en Betclic Elite. Pour cette ultime journée de saison régulière dans le Loir-et-Cher, c'est un groupe restreint qui fait le voyage. Pas de Mike James, John Brown III, Donta Hall, ni de Kemba Walker et Terry Tarpey. Plusieurs cadres sont cependant du déplacement. Le cinq de départ de Sasa Obradovic est ainsi composé de Matthew Strazel, Jordan Loyd, Alpha Diallo, Petr Cornélie et Donatas Motiejunas.

La première possession est pour Blois, qui trouve un premier panier d'entrée. Pour Monaco, c'est Donatas Motiejunas, en patron, qui va scorer les premiers points de son équipe. Ensuite, c'est au au tour de Matthew Strazel de s'illustrer. D'abord par la passe parfaite pour Petr Cornélie dessous, puis par le trois-points et la faute s'il vous plaît. Une entame monégasque réussie (2-9).

Pour continuer de rentabiliser ce début de match en trombe, DMo se régale au poste. Deux paniers consécutifs pour le colosse lituanien, qui règle en maître dans la raquette. A l'extérieur aussi, c'est Monaco qui fait la loi, avec un Jordan Loyd dans son groove. La gâchette plante deux tirs à trois-points depuis le coin gauche, pour permettre à la Roca Team de garder le contrôle dans ce premier quart-temps. Mam Jaiteh ajoute, d'abord au buzzer des 24 secondes puis un joli move pour enrhumer son défenseur. +7 à l'issue du premier quart-temps en faveur de Monaco, avec une Roca Team concernée et déterminée à bien finir la saison régulière.

Pour relancer le jeu, Capitaine Yakuba Ouattara nous gratifie d'un très joli lay-up, sur son mouvement de bras breveté. Jordan Loyd ajoute lui aux lancers (17-28). Auteur d'un très joli passage, le Yak plante de loin, avec la main de son défenseur devant le visage ! (20-32). Toujours avec la main chaude, Jordan Loyd y va lui aussi de sa flèche à 3-points, tandis que DMo ajoute lui aussi dans la raquette (23-37). L'écart se creuse inlassablement, à l'avantage de Monaco (+14), et l'ADA Blois n'a d'autre choix que de prendre un temps-mort. Matthew Strazel se met en valeur sur une belle action pour aller chercher son shoot, alors que Jaron Blossomgame, tout seul à 1m50, glisse avec touché la gonfle jusqu’au bas des filets. Décidément en forme, Matthew Strazel envoie de nouveau un missile longue distance, qui trouve la cible sans fioritures (29-44). A la pause, Monaco est aux commandes (36-49).

Pour lancer la deuxième mi-temps, Matthew Strazel envoie la passe en profondeur dans la raquette direction Jordan Loyd, qui termine tranquillement au panier. Aux lancers d'abord, puis en force dans la peinture, Mam Jaiteh mène la Roca Team aux retours de vestiaires. En rythme, Jordan Loyd tricote et décale Jaron Blossomgame pour le dunk, avant d'envoyer une nouvelle banderille depuis le corner. Histoire d'enfoncer le clou, il régale avec un turnaround jumper insaisissable (49-62).

Diallo, Strazel, Jaiteh, d'autres éléments du collectif monégasques qui continuent de peser sur la rencontre. Tout simplement trop dominant dans la peinture, Mam Jaiteh fait un énorme chantier dessous, enchaînant les paniers en puissance, qu'il rend facile par son jeu de jambes et sa force. A l'issue du troisième quart-temps, l'ASM est toujours aux manettes, même si Blois limite la casse avec un Kanter (18 points) très productif. Neuf points d'avance pour Monaco à l'entame des dix dernières minutes.

C'est désormais une habitude à Monaco : DMo en cador pour lancer l'équipe. Un service à l'intérieur de Petr Cornélie trouve Donatas Motiejunas, et le pivot lituanien finit. Quelques instants plus tard : copier-coller, et le même mouvement pour le meme résultat. Yakuba Ouattara en remet une couche avec la finition au contact (62-73). Le même système entre les intérieurs est de retour, avec cette fois la passe de Cornélie pour Jaiteh. Le colosse au numéro 14 est décidément inarrêtable, pour continuer de peser dans la peinture et accentuer l'avance de l'ASM dans cette fin de match, avec quinze points de plus à cinq minutes de la fin (64-79).

S'il en est un qui n'a aucune raison de s'arrêter de shooter, c'est bien Jordan Loyd. Le sniper soigne encore son pourcentage à 3-points avec une nouvelle piqûre. Pour prouver que la défense est resserrée, Elie Okobo vient claquer un contre ! A la claquette, Petr Cornélie s'envole pour remettre le couvercle, puis planter à longue distance, et voilà Monaco 18 points devant ! (69-87). Les deux dernières minutes s’écoulent, et la Roca Team finit par s’imposer sur le score de 73 à 89. Rendez-vous en play-offs dès la semaine prochaine, en quarts de finale face à l’ESSM Le Portel !

LA FICHE TECHNIQUE

À Monaco, salle Gaston-Médecin, l’AS Monaco bat l’ADA Blois 89-73 AP (22-15, 27-21, 24-20, 20-13)
Monaco : 36 tirs sur 68 (7/23 à 3-pts), 10 LF sur 16, 35 rebonds (Cornélie 6), 29 passes décisives (Okobo 9), 7 interceptions, 7 balles perdues.
La marque : Jaiteh 21, Loyd 19, Motiejunas 12, Strazel 10, Ouattara 9, Diallo 7, Cornélie 7, Blossomgame 4, Okobo.

ADA Blois : 29 tirs sur 69 (5/22 à 3-pts), 6 LF sur 8, 36 rebonds (Brown 7), 23 passes décisives (Sconard 8), 5 interceptions, 13 balles perdues.
La marque : Kanter 18, Traoré 14, Brown 10, Dessert 10, Carberry 5, Sconard 4, Kelly 4, Barbitch 4, Diomande 2, Bronner-Suzic 2.