DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      
La Roca Team sur les terres du champion

La Roca Team sur les terres du champion

Sur le parquet d’un Real invaincu, la Roca Team part à la conquête d’un exploit ce jeudi (20h45) à Madrid… À peine le temps d’un décrassage, ce mercredi matin, d’une séance vidéo et d’un déjeuner pris en commun, et les Roca Boys ont pris les airs en direction de la capitale espagnole. Vainqueur de l’Euroleague en titre, club le plus titré du basket européen (11 couronnes en Euroleague, 36 titres de champion d'Espagne), le Real est à la fois une forteresse et un mythe. Mais la Roca Team va se présenter revancharde après la défaite à la maison de mardi contre l’Anadolu, concédée dans les derniers instants face à un Shane Larkin « on fire ». La Roca Team n’a pas oublié ce match de folie du 8 décembre 2022 , quand un panier à 4 pts énormissime signé Mike James (3 pts + la faute) avait permis d’arracher la prolongation face au Real au Wizink Center. Une prolongation remportée par les hommes de Sasa Obradovic (95-94). La Roca Team ne va rien lâcher sur les terres du champion. Les Roca Boys sont en Castille pour fournir un grand match.

Le Real vainqueur à Valence

Mardi soir, le Real est allé s'imposer à Valence dans le derby espagnol de l'Euroleague (76-73) et compte sept victoires d'affilée dans la compétition reine. Le meneur argentin Facundo Campazzo (15 points, 5 rebonds, 5 passes décisives), a donné sur un lay-up deux points d'avance au Real à 33 secondes de la fin. Le Real et Valence (meilleure défense de l'Euroleague) ont livré un gros match défensif. Le pivot cubain Walter Tavares, MVP du dernier Final Four,  a réalisé ses 4 contres dans le 3e quart-temps. Les 22 points pour Valence de l'ancien monégasque Brandon Davies n'ont pas suffi. L'ailier argentin Gabriel Deck (6/7 aux tirs) a fini meilleur marqueur du Real. « Je voudrais souligner la mentalité collective et combien tous ceux qui sont entrés sur le terrain ont contribué. Quand les choses ne vont pas très bien pour nous, nous continuons à nous battre et restons concentrés », s'est félicité le coach espagnol du Real Chus Mateo.

Le trio des Frenchies

Face à Valence, Guerschon Yabusele (5 points, 4 rebonds), a été le seul français du Real à scorer mardi soir. Vincent Poirier et Vincent Causeur ont été discrets dans les stats, mais Fabien Causeur, le meneur historique du Real (deux fois vainqueur du Real en 2018 et 2023), a fourni un gros travail en défense sur Chris Jones.

Le chemin d'Alpha

Lorsqu'Alpha Diallo est sur le terrain, le pourcentage de paniers à 2-points de l'adversaire est de 42%. Lorsqu'il n'est pas sur le terrain, il est de 55,6%. Les adversaires commettent plus de pertes de balles : 23% en sa présence, contre 18,3%. Alpha Diallo (12,1 pts/match), tourne cette saison à 58,4% d'adresse à 2-pts (53,2% la saison passée) et 40,9% à 3-pts (29,8% la saison passée).

Mike James, 2e meilleur marqueur de l'Euroleague après 8 journées (17,8 pts), a scoré en double-figure lors de chaque journée depuis le début de saison. Mais également 14 fois lors de ses 15 derniers matches.

Cornelie retrouve la Maison blanche

Champion d'Europe la saison passée avec le Real Madrid, Petr Cornelie retrouve ses anciens coéquipiers et une salle qu'il connait parfaitement. L'intéreur de la Roca Team aura spécialement à coeur de s'illustrer face à son ancien club.

Souvenirs de Kaunas

C'était juste après le match pour la 3e place, remporté par la Roca Team face au Barça. Le 21 mai 2023, dans la Zalgirio Arena de Kaunas, le Real battait l'Olympiakos en finale (79-78), grâce à un panier de l'emblématique meneur Sergio Llull à 3 secondes de la fin, un jump-shoot en tête de peinture au-dessus de la tentative de contre de Mous Fall.

La menace Hezonja

Mario Hezonja (9,9 pts, 2,9 rebonds), l'ailier croate du Real, a inscrit au moins un panier à 3-pts au cours de 20 des derniers 21 matches d'Euroleague du Real. 

Le chantier de John Brown

Face à Anadolu, John Brown (13 points, 8 rebonds, 2 interceptions) a fini avec la meilleure évaluation de la Roca Team (23), proche de la meilleure évaluation du match signée Shane Larkin (25). Si les stats prenaient en compte tout le travail de l'ombre en défense, JB aurait encore fini plus haut.

Mam Jaiteh proche des 200

Mam Jaiteh est à une prise de la barre des 200 rebonds en Euroleague. L'ancien MVP de l'EuroCup n'est pas rentré en jeu mardi et sera donc frais pour le choc à Madrid.

TV : en direct sur SKWEEK

Real Madrid - AS Monaco : le grand choc de cette 9e journée est à suivre en direct sur la plateforme SKWEEK, la nouvelle chaîne du basket français et européen.

Les déclas d'avant-match

Sasa Obradovic (entraîneur de la Roca Team) : « Tous les matches en Euroleague sont difficiles. Il n’y a pas de plus simple ou plus compliqué Le Real est le champion invaincu, mais il faut jouer notre carte à fond. A ce niveau là, il faudra éviter les petites erreurs et donner notre meilleur dans tous les compartiments du jeu. »

Jaron Blossomgame (ailier-fort de la Roca Team) : « Ce sera évidemment difficile sur le terrain du Real Madrid. C’est une équipe invaincue en championnat et en Euroleague. C’est dire l’ampleur de la tâche. Ils ont beaucoup de bons éléments, et jouent très bien ensemble. Mais de notre côté, beaucoup de gars de cette année étaient dans le groupe lorsque nous sommes allés nous imposer là-bas. Cela nous donne forcément de la confiance. Après une défaite difficile mardi à la maison, nous allons à Madrid avec l’état d’esprit conquérant, pour bien jouer et remporter la rencontre. Ce ne sera pas facile du tout, mais nous devons arriver avec le bon état d’esprit, être concentrés et jouer ensemble. J’espère que ça se traduira par une victoire. »