DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      
L'Anadolu, un géant au pied du Rocher

L'Anadolu, un géant au pied du Rocher

Vainqueur de l'Euroleague en 2019 et 2021, finaliste en 2017, vainqueur de la Korac en 1996, l'Anadolu Efes Istanbul est un très grand nom du basket européen depuis plusieurs décennies. Un club ambitieux dans les gènes qui arrive sur le Rocher ce mardi pour tenter d'équilibrer son bilan (3/4), alors que la Roca Team (5/2) va tenter de poursuivre sa remarquable série de victoires (5), sur la voie d'un possible record dans l'histoire du club, et c'est encore une superbe soirée européenne qui s'annonce à Gaston-Médecin. L'ambiance du dernier choc européen contre l'ASVEL est encore dans toutes les têtes, un frisson que tout le monde espère revivre ce mardi. Gaston-Médecin va à nouveau se transformer en chaudron et pousser les Roca Boys à leur maximum, histoire que l'adrénaline et la passion prennent le dessus sur la fatigue, 4 jours après l'ASVEL et 48 heures à peine après la victoire sur Nanterre.

Retour d'Elie Okobo et Jaron Blossomgame

Ménagés contre Nanterre dimanche à la maison (91-82), Elie Okobo et Jaron Blossomgame vont effectuer leur retour face à l'Anadolu. Auteur de 16 points et 4 passes décisives lors du dernier round d'Euroleague face à l'ASVEL (80-70), Elie Okobo est à 22 points d'atteindre la barre des 1000 points inscrits en carrière en Euroleague.

Cinq victoires, série en cours de la Roca Team

Etoile Rouge Belgrade (82-76), Alba Berlin (86-75), Maccabi Tel Aviv (107-79), Armani Milan (72-66), ASVEL (80-70) : la Roca Team de Sasa Obradovic reste sur une grande série de cinq victoires d'affilée en Euroleague. Par deux fois, dans le passé, la Roca Team a déjà signé une série de cinq victoires. En mars 2022 (Anadalou, Olympiakos, Baskonia, Milan, Alba Berlin) et en mars-avril 2023 (Maccabi, Pana, Vitoria, Virtus, Valence). Gagner six fois de suite en Euroleague serait une première pour le club de la Principauté.

Le coin des stats

Mike James, 2e marqueur de l'Euroleague après 7 journées (18,6 pts), a scoré en double-figure lors de chaque journée depuis le début de saison. Mais également 13 fois lors de ses 14 derniers matches.
Alpha Diallo a signé une évaluation de 15 ou plus lors de ses 5 derniers matches d'Euroleague. Alpha est le 5e meilleur intercepteur ex-aequo de la compétition (1,7/match).
Jordan Loyd a signé une interception au moins lors de 7 de ses 8 derniers matches.
Shane Larkin (Anadolu) a rentré un T3 au moins lors de ses 12 derniers matches.
Elijah Bryant (Anadolou) a rentré un T3 au moins lors de ses 7 derniers matches.
Tibor Pleiss (Anadolu) se classe au 6e rang des meilleurs contreurs de toute l'histoire de l'Euroleague (216).

MJ et Clyburn anciens équipiers

Mike James et l'ailier américain de l'Efes, Will Clyburn (11,1 pts, 5,6 rebonds) se connaissent bien puisqu'ils ont évolué ensemble sous le maillot du CSKA Moscou de 2020 à 2022. 

L'Anadolu a trouvé sa carburation

L'Anadolu, champion de Turquie en titre, a commencé sa saison d'Euroleague par deux défaites face aux géants Madrid et Barça, mais depuis, la bande à Erdem Can a redressé la barre avec deux victoires à domicile (Valence et Zalgiris) pour deux défaites à l'extérieur (Olympiacos et Bologne). En championnat, Anadolu Efes, coleader avec Fenerbahce (6 v., 1 d.) reste sur une victoire 85-75 à domicile samedi 11 novembre devant Tofas Bursa. Rodrigue Beaubois a fini meilleur marqueur avec 20 points (+ 5 passes et 4 rebonds). Le dernier succès de l'Anadolu en Euroleague a été obtenu à domicile après prolongation face au Zalgiris (86-82). Will Clyburn (20 pts),  Darius Thompson (17 pts) et Shane Larkin (14 pts) ont été les principaux artificiers de l'Efes.

La page Ergin Ataman tournée

L'Anadolou, double vainqueur de l'Euroleague en 2021 et 2022, a perdu à l'intersaison la star Vasilije Micic, parti rejoindre le Thunder en NBA, mais aussi son coach emblématique Ergin Ataman, parti relever le défi au Panathinaïkos. Mais l'Efes a conservé ses gros scoreurs Shane Larkin et Will Clyburn et mis la main sur la star de Baskonia Darius Thompson. Dans la peinture, l'Efes a attiré le MVP du championnat turc 2023, Tyrique Jones, et l'ancien intérieur du Reyer Venise Derek Willis. Pour remplacer Ataman, le management a fait appel à Erdem Can, élu coach de l'année en Eurocup et finaliste de l'épreuve la saison passée avec Turk Telekom Ankara. L'Anadolu veut retrouver les play-offs cette saison après avoir fini 11e de la saison régulière l'an passé.

Beaubois, la marque à 40

Avec 40 points inscrits en 2010 avec Dallas face aux Golden State Warriors, Rodrigue Beaubois demeure le 2e scoreur sur un match de NBA pour un français dans l'histoire, derrière les 55 points de Tony Parker. Beaubois tourne à 10,7 pts, 2,7 rebonds et 2 passes cette saison.

Larkin, le recordman

Avec 49 points inscrits (10/12 à 3-pts!) en novembre 2019 face au Bayern Munich, Shane Larkin reste à ce jour le recordman de points marqués sur un match en Euroleague.

Coach Sasa a lancé Tibor Pleiss

Entraîneur de Cologne de 2005 à 2008, Sasa Obradovic a directement participé à l'éclosion du pivot international allemand de l'Anadolou, Tibor Pleiss (2,21m). A l'époque grand échassier tout maigre, Sasa Obradovic n'hésita pas à le lancer en Bundesliga dès l'âge de 17 ans. Pivot de l'Anadolu depuis 2018, après un passage en NBA aux Utah Jazz, Pleiss fut déterminant dans les deux titres européens de l'Anadolu en 2021 et 2022.

Double-double pour Willis

Nouvelle pièce maîtresse de l'Anadolou depuis cette saison, l'ailier fort américain Derek Willis (2,06m, 28 ans) reste sur un double-double face au Zalgiris. Formé aux Wildcats de Kentucky, Willis évoluait la saison passée au Reyer Venise en Italie.

Oppositions : égalité à 3-3.

L'AS Monaco et Anadolu Efes se sont déjà affrontés à six reprises dans l'histoire des Coupes d'Europe. Deux fois en 1987-88 (Coupe Korac) et quatre fois en Euroleague depuis la saison 2021-22. Le bilan est à 3 victoires pour chaque camp. Il est à noter que Monaco et l'Anadolu pour l'instant se sont toujours imposés à domicile lors des six confrontations.

En direct sur SKWEEK :  Monaco - Anadolu (19h), à suivre en direct sur SKWEEK, la nouvelle plateforme du basket français et européen.

Les déclas d'avant-match

Sasa Obradovic (entraîneur de la Roca Team) : « L’Anadolu a  beaucoup de talent sur les lignes arrières, individuel et collectif. Ce sont des joueurs de très haut niveau, qui savent ce qu’il faut faire pour gagner ce genre de matchs. L’un des défis de cette rencontre sera de contenir leurs assauts. Cette équipe d’Efes a l’expérience des plus grands matchs d’Euroleague, ils attendent ce genre de rencontre. Certes, ils ont perdu des matchs qu’ils n’auraient pas dû, ils sont d’autant plus motivés. Ce sera un match très difficile. La série de six victoires en Euroleague ? C’est comme l’enchaînement des défaites du côté de l’Anadolu : au début d’un match, ce ne sont pas les séries qui comptent, mais ce qui va être produit sur le terrain. »

Mam Jaiteh (pivot de la Roca Team) : « Ce sera un gros match, on va  jouer sur nos forces, avec notre confiance. A la maison, il faut utiliser cette force. La forme actuelle de l'Anadolu les rend d'autant plus dangereux. Ils peuvent battre n’importe à n'importe quel moment. On ne regarde pas leur classement, à nous d’être présent c’est ça le plus important. On doit se focaliser sur nous. On prend march après match, notre premier adversaire c’est nous meme. On va faire en sorte d’être prêt et de tout donner. L’addition individuelle de chacun fera le gros Monaco que l'on souhaite, l'oeuvre collective qui fait que l'on est difficile à battre. »

Elie Okobo (arrière de la Roca Team) : « L'Anadolu possède les joueurs pour retourner les matches à n'importe quel moment. Nous voulons garder notre rythme, gagner, continuer à progresser. Il faudra, notamment, défendre très dur sur leurs extérieurs ».