DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      
La Roca Team lance la saison par une victoire

La Roca Team lance la saison par une victoire

Malgré les nombreuses absences, l’AS Monaco ramène la victoire de Limoges dans son ambiance surchauffée de Beaublanc, pour sa toute première rencontre de la saison. Un succès d’entrée face un adversaire plus que coriace, pour bien lancer la défense du titre de champion de France. Pour son anniversaire, Jaron Blossomgame a signé une très solide prestation (13 points, 7 rebonds, 4 passes décisives pour un 22 à l’évaluation). Prochain rendez-vous le 24 septembre au Colisée, face à l’Elan Chalon.

LE MATCH

Pour sa grande première de l’exercice 2023-2024, l’AS Monaco arrive avec un roster amoindri. En particulier dans le secteur intérieur, puisque Mam Jaiteh, Donta Hall, et Yoan Makoundou sont forfaits. Donatas Motiejunas est lui encore au repos, après son mondial avec la Lituanie. Privé de tous ses pivots de métier, Sasa Obradovic doit composer avec John Brown et Petr Cornélie en cinq. C’est JB III qui démarre, aux côtés de Mike James, Elie Okobo, Alpha Diallo et Jaron Blossomgame, lequel fête son anniversaire en ce samedi 16 septembre.

D’entrée, Mike James prend ses responsabilités avec un magnifique fadeaway. C’est le premier panier de la rencontre, qui donne le ton. Si Limoges plante à trois-points, Monaco répond par l’intermédiaire d’Elie Okobo. Avec des lancers de Jaron Blossomgame en plus, l’ASM démarre très fort (3-9). Elie Okobo en rajoute une couche, profitant du boulevard laissé par la défense limougeaude pour aller claquer le dunk (5-11). Pour autant, le CSP arrive à mettre des gros tirs, poussés par sa salle bouillante, et reste dans le match. Au point de passer devant (12-11) par un and-one converti de Kameron McGusty.

Monaco repart à l’assaut, dans le sillage d’un Mike James irrésistible. Le meneur américain cuisine ses vis-à-vis, en alternant avec brio sa propre option personnelle au tir, et le décalage à la passe. Dans le corner, il trouve Terry Tarpey, qui plante sa première banderille à trois-points pour la Roca Team (15-18). Toujours aussi insaisissable, Magic Mike parvient à faire rentrer le tir à l’arc de cercle tout en hauteur, qui fait trembler les filets après avoir gratté le toit de la Beaublanc. Oublié dans le coin, Petr Cornélie rentre le tir primé, poussant le banc de Limoges à prendre un temps-mort. (18-22)

Yakuba Ouattara fait son entrée et va chercher des lancers. Également entré sur le parquet et en train de faire ses premiers sous le maillot monégasque, Cornélie s’empare du rebond offensif et score. L’ancien du Real Madrid va ensuite feinter le tir derrière l’arc, pour servir idéalement Yak’ Ouattara parti à toute vitesse vers le cercle. Sur un nouveau tir à trois points, Elie Okobo permet à la Roca Team de commencer à creuser un petit écart intéressant au tableau d’affichage (25-31).

Clairement, le curseur de l’intensité défensive est encore monté d’un cran côté Monaco. Pour empêcher Lucas Beaufort et ses coéquipiers d’atteindre le panier, les mains d’Alpha Diallo, Jaron Blossomgame et John Brown III sont partout. C’est ce dernier qui vient conclure la contre-attaque monégasque par un dunk tonitruant (29-38). Entre-temps, Elie Okobo a scoré sur une merveille de fadeaway à mi-distance, avant qu’Alpha Diallo ne fasse le plein sur la ligne des lancers. Grâce à cette défense qui enraye la machine limougeaude, la Roca Team rentre aux vestiaires avec un léger matelas d’avance (32-40). Il reste du boulot pour finir cette partie et ramener la victoire du Limousin, les hommes de Sasa Obradovic sont en bonne voie.

Défense et détermination

La deuxième démarre mi-temps démarre comme la première a fini : par de grosses phases défensives de la part de la #RocaTeam. Jaron Blossomgame assène un contre face à Samisola Shittu. En face, le CSP se relance avec du shoot à 3-points, d’abord par Kameron McGusty, puis par Nicolas Lang (38-41). La Roca Team ne parvient plus à trouver le chemin du panier, à l’exception de lancers francs de John Brown III. Finalement, c’est le birthday boy, Jaron Blossomgame, qui relance le scoring dans le jeu pour la Roca Team. D’abord au rebond offensif, puis sur un une-deux avec Matthew Strazel, le poste 3-4 enchaînent deux paniers consécutifs, pour relancer son équipe (40-47)

L’écart continue de se creuser sur la table de marque, à l’avantage des Roca Boys. Alpha Diallo vient trouver le chemin du panier tout en force, Elie Okobo est adroit à mi-distance. L’adresse à 3-points est là aussi pour Monaco. Derrière l’arc, c’est Matthew Strazel qui fait ficelle, avant d’être imité par Jaron Blossomgame, décidément en feu dans ce troisième quart-temps (47-59).

A +12 au moment d’attaquer les dix dernières minutes, la Roca Team est en contrôle. Pas question de s’endormir tout de même, puisque Tyree Appleby est enflammé et réveille Beaublanc ! Impossible de contenir le petit meneur US, qui multiplie les coups d’éclats. Toujours prompt à apporter cette énergie débordante à ses coéquipiers, John Brown III se démène et inscrit le panier, avec la faute. C’est converti sur la ligne des lancers, une action à trois points qui fait du bien. Après le coup de chaud Appleby, l’avance monégasque flirte de nouveau avec la dizaine (52-61).

Pour autant, les Limougeauds ne lâchent pas. Leur défense en zone vise à déstabiliser l’attaque des Roca Boys, qui met du temps à trouver la solution. Chaque panier vaut très cher, à l’image de cette action époustouflante de Mike James, qui tournoie avant de déclencher son tir tout en grattant la faute, ou encore le précieux panier d’Alpha Diallo au contact, sur le torse d’Alexandre Chassange (59-68).

Pour finir, la défense monégasque tient bon, malgré les saillies des joueurs du CSP. Jaron Blossomgame s’offre deux nouveaux lancers en guise de derniers cadeaux d’anniversaire, et Alpha Diallo ajoute un ultime panier pour parachever la victoire de Roca Boys. Pour sa première de la saison, l’ASM démarre dans le bon sens avec un succès assez laborieux, dans une atmosphère bouillante. Prochain rendez-vous le 24 septembre prochain, du côté de Chalon-sur-Saône.

LA FICHE TECHNIQUE

A Limoges, Palais des Sports Beaublanc, l'AS Monaco bat le CSP Limoges 72-59 (26-21, 14-11, 19-15, 13-12).

Monaco : 25 tirs sur 59 (5/18 à 3-pts), 17 LF sur 25, 42 rebonds (Cornélie 9), 16 passes décisives, 8 interceptions (Strazel 2), 11 balles perdues.
La marque : Okobo 14, Blossomgame 13, Brown III 12, James 8, Diallo 8, Cornélie 7, Ouattara 4, Tarpey 3, Strazel 3.

Limoges : 24 tirs sur 57 (6/23 à 3-pts), 6 LF sur 9, 29 rebonds (Chassang 13), 12 passes décisives, 4 interceptions, 14 balles perdues.
La marque : Appleby 12, Chassang 11, Ugolin 10, Mc Gusty 8, Nenadic 6, Shittu 4, Lang 3, Wojciechowski.