LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      
Deux sur deux pour les Roca Boys à Antalya

Deux sur deux pour les Roca Boys à Antalya

La préparation de la Roca Team continue dans le bon sens à Antalya. A la Gloria Sports Arena, les Monégasques l’ont emporté face au Manisa BBSK (91-77). La défense et les coups d’éclats offensifs ont permis aux joueurs du Rocher de l’emporter avec maîtrise. C’est un deuxième succès en deux rencontres de présaison en Turquie.

LE MATCH

Pour démarrer cette partie, le staff monégasque reconduit le même cinq qu’il y a deux jours, face au Bahcesehir, à l’exception de Rudy Demahis-Ballou, à la place de Matthew Strazel. On retrouve donc de nouveau Mike James, Jaron Blossomgame, John Brown III et Petr Cornélie sur le parquet pour entamer la rencontre.
Dès le début du match, un fait de jeu vient perturber le camp monégasque. Alors que Sasa Obradovic donne de la voix et demande la faute sur le drive de Mike James, les arbitres considèrent que le coach serbe est trop véhément, et décident de l’expulser. Dans la foulée, les Roca Boys ne se désunissent pas et enchaînent les paniers. A 3-points, Rudy Demahis conclue un beau mouvement collectif, pour surfer sur un joli run monégasque (8-4).

Par la suite, Manisa passe devant, profitant de possessions moins bien gérées côté Monaco. Costauds à l’intérieur, les Turcs n’hésitent pas à provoquer la faute. Des lancers de Mike James permettent à la Roca Team de reprendre les commandes (13-12). Entrés en jeu, le duo Matthew Strazel – Yoan Makoundou fait des différences en transition. Un service idéal du premier permet au second de faire ficelle, tout seul à mi-distance. De nouveau en transition, Strazel sert Jaron Blossomgame, qui finit par un énorme dunk (21-22).

C’est un temps fort pour la Roca Team. Mike James plante le long tir à 2-points, avant qu’Alpha Diallo ne monte au panier en force (25-24). MJ nous gâte ensuite par un énorme retour défensif, ponctué par un contre épatant, malgré la faute sifflée. Pour finir, Yoan Makoundou finit dans le trafic, au buzzer du premier quart-temps (27-26).

A la reprise, Sekou Doumbouya signe un bon passage. D’abord avec le tir primé, sur un service à travers toute la largeur du terrain signé Matthew Strazel, puis le and-one tout en puissance. C’est converti sur la ligne des lancers (33-30). La Roca Team creuse l’écart et trouve des espaces dans la défense de Manisa, à l’image de ce boulevard laissé à Yoan Makoundou, qui ne se prive pas pour aller claquer un dunk explosif. Sur un panier à mi-distance de John Brown, dans son style de tir caractéristique, on prend un temps-mort côté turc (41-35).

La Roca Team en contrôle

Ce qui n’empêche pas la Roca Team de finir très fort cette première mi-temps. Cette fois, ce sont les gâchettes qui surgissent. D’abord Petr Cornélie, puis Jaron Blossomgame plantent de loin et font passer l’écart au-dessus de la dizaine, en faveur de l’ASM (51-39). La défense est resserrée côté monégasque. Après une interception, Alpha Diallo et Mike James combinent en contre-attaque, pour la finition au panier. Enfin, Matthew Strazel score à mi-distance, avant qu’une prière au buzzer ne réduise l’écart (56-45).

Pour mettre en place le jeu de la Roca Team, Matthew Strazel prend ses responsabilités. Sa connexion avec Yoan Makoundou Makoundou fonctionne toujours avec la fibre : l’intérieur finit tranquillement au cercle. Ensuite, Strazel vient finir lui-même la possession, après une belle feinte de tir suivie du drive à toute vitesse vers le panier (63-52).

Les Roca Boys sont en contrôle de la rencontre désormais. Pour autant, les joueurs de Manisa n’ont pas dit leur dernier mot, et rendent coup pour coup. Quand il faut aller chercher un panier à tout prix, Alpha Diallo répond présent. Son spin move est inarrêtable et la gonfle caresse le filet. Ensuite, place au show Petr Cornélie. Le stretch four s’élève et trouve par deux fois la cible à 3-points. Des paniers primés qui font du bien, pour garder la pleine maîtrise au tableau d’affichage (71-57). Au moment de conclure ce troisième quart-temps, Alpha Diallo signe encore un move impressionnant sous le cercle (73-59)

Alors que Monaco est largement devant, Manisa pousse pour revenir au score. Un tir à trois-points en bout de possession de Nemanja Gordic vient calmer le jeu. La défense joue un rôle crucial en cette fin de rencontre côté monégasque. Alpha Diallo pression installe une forte pression en haut du terrain. Résultat : ballon volé, et deux points de plus au compteur de la Roca Team (82-63).

Pour rester dans le match, les Turcs doivent retrouver de l’adresse et de l’organisation. C’est chose faire sur cette fin de rencontre, avec un 11-2 en faveur de Manisa. A trois minutes de la fin, les voilà revenus à 10 unités (84-74). Pas de panique côté Monaco. Yoan Makoundou plante encore un dunk, Petr Cornélie passe par la ligne des lancers, et la Roca Team remporte ce deuxième match de préparation.

LA FICHE TECHNIQUE

A Antalya, Gloria Sports Arena, l’AS Monaco bat Manisa (27-26, 29-19, 17-14, 18-18)

Monaco : 30 tirs sur 60 (8/22 à 3-pts), 23 LF sur 29, 28 rebonds (Diallo, Makoundou 6), 21 passes décisives (Strazel-James 5), 10 interceptions, 12 balles perdues.

La marque : Makoundou 16, James 15, Cornelie 14, Blossomgame 11, Diallo 10, Strazel 6, Doumbouya 6, Brown 4, Oniangue 3, Gordic 3, Demahis 3.

Manisa : 24 tirs sur 57 (9/28 à 3-pts), 20 LF sur 24, 40 rebonds (Terry 5), 14 passes décisives (Terry 3), 4 interceptions, 19 balles perdues.

La marque : Egindeniz 19, Russell 14, Terry 12, Luther 7, Sariaslan 7, Olmaz 6, Atar 5, Roberson 4, Gorur 3, Sinirlioglü, Birer.