DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      |      DERNIERS ABONNEMENTS DISPONIBLES POUR LA SAISON 2024/2025 !      
Finale de rêve et choc en vue à Bercy

Finale de rêve et choc en vue à Bercy

Nous y voilà. Comme il est de coutume de dire dans le basket et plus généralement dans le sport, une finale ça ne se joue pas, ça se gagne, peu importe la manière. Encore plus face au rival numéro un qu’est l’Asvel et qui a déjà brisé à deux reprises les rêves de titre monégasques en championnat de France. A chaque fois au match 5, et notamment l’an dernier au terme d’un incroyable thriller et d’une saison éprouvante. Et encore plus quand on sait que la Roca Team a l’opportunité de gagner la première coupe de France de son histoire, après celle perdue en 1983.

Cette finale de coupe de France (demain 16h45) face au meilleur ennemi, n’arrive pas à point nommé. Moins de 48h après une rencontre sans le moindre enjeu en Betclic Elite face à Strasbourg (défaite 89-98 AP), et seulement trois jours avant le début des play-offs Euroleague contre le Maccabi. Autrement dit, le temps de préparation pour de tels événements est presque nul. Mais ce n’est pas grave, puisque l’équation est simple : il y a un un titre au bout à aller chercher. Et avec cette idée en tête, on oublie toute sorte de fatigue, et on se plonge rapidement dans un événement de ce standing.

Les Roca Boys ont atterri en fin de matinée à Paris

A peine le temps de finir hier soir sur les coups de 22h30 la rencontre de championnat sans enjeu face à Strasbourg, qu’il a fallu immédiatement basculer vers la finale de coupe de France. Les Roca Boys se sont envolés ce matin direction Paris, pour atterrir sur le sol de la capitale en fin de matinée. Au programme : un entraînement cet après-midi, suivi d’une séance vidéo. Avant de se tourner et de se consacrer pleinement au jour J.

Retransmission TV : en direct sur La Chaîne l’Equipe

Toutes les finales de ce week-end coupe de France seront retransmises en direct sur La Chaîne l’Equipe. Monaco vs Asvel débutera à 16h45 juste après la finale femmes entre Basket Landes et l’Asvel également. Le club présidé par Tony Parker vise donc un doublé historique. Aux commentaires, Benoit Cosset sera accompagné de Christophe Denis, et de France Pierron en bord terrain.

Une finale de rêve à Bercy à l’Accor Arena

Difficile de faire mieux. Les deux bastions actuels du basket français évoluant en Euroleague se retrouvent demain pour une finale qui s’annonce explosive à tous les niveaux. Un choc rêvé pour tous les amateurs de la balle orange. Dans l’antre magnifique de l’Accor Arena de Bercy pouvant accueillir en configuration basket jusqu’à 17 000 personnes. Autrement dit, Bercy devrait afficher complet et vibrer très très fort pour cet événement.

Des duels à tous les étages

Le calme de TJ Parker face à la tempête Sasa Obradovic. La bataille explosive de gros tempéraments entre Mike James et Dee Bost à la mène. Celle des Frenchies entre Elie Okobo et Nando De Colo à l’arrière. Les pivots Donta Hall et Fall qui voudront faire régner l’ordre dans la peinture. Les hommes à tout faire aux qualités athlétiques imposantes avec Alpha Diallo et Obasohan. Les défenseurs hors-normes que sont John Brown et Lighty. Des duels à foison et à tous les étages qui seront d’une importance capitale. Et qui ne manqueront pas de faire des étincelles sur le parquet de Bercy, à n’en pas douter.

L’Asvel a eu plus de temps pour préparer sa finale

Après sa victoire face au Portel dimanche dernier, l’Asvel a eu une semaine complète pour préparer ce rendez-vous majeur au coeur de cet exercice. Un facteur qui peut avoir son importance, sachant que la Roca Team a joué hier et n’a pas spécialement pu faire reposer ses cadres. 4 jours de récupération en plus donc d’un point de vue fraîcheur physique pour la bande à TJ Parker. Et qui ne vise plus que des titres sur la scène hexagonale, puisqu’éliminée de l’Euroleague.

Monaco - Asvel cette saison : 4-0 pour la Roca Team, la passe de 5 ?

Cette saison, les Roca Boys ont pris le meilleur à 4 reprises en autant de rencontres sur l’Asvel. Deux fois en Euroleague, et deux fois en championnat. Les hommes de Sasa Obradovic aborderont donc cette rencontre avec un avantage psychologique non-négligeable. Mais lors d’une finale, les compteurs sont remis à zéro, et c’est à celui qui en voudra le plus, comme souvent. Sur un match sec, tout peut se passer.

L’historique des confrontations cette année 

Euroleague : Asvel - Monaco le 1er décembre 2022 : 75-84

Betclic Elite : Monaco - Asvel le 6 décembre 2022 : 97-78

Betclic Elite : Asvel - Monaco le 29 janvier 2023 : 63-72

Euroleague : Monaco - Asvel le 10 février 2023 : 87-75

Le parcours des deux équipes pour rallier la finale

Pour rallier la finale, l’Asvel a connu quelques difficultés en 8ème et en quart avant de prendre le meilleur sur la SIG en demie, tandis que la Roca Team a eu plus de facilité, malgré la belle opposition du Mans dans le dernier carré.

8ème de finale : Monaco vs Boulogne-Levallois : 107-76

                               Asvel vs Roanne : 89-88

Quart de finale : Monaco vs Pau-Orthez : 98-78

                               Asvel vs Cholet : 85-79

Demi-finale : Monaco vs Le Mans : 87-78

                         Asvel vs Strasbourg : 85-69

Chima Moneke toujours out

En coupe de France, Sasa Obradovic doit également respecter le quota autorisé d’étrangers sur la feuille de match. Chima Moneke insuffisamment remis de sa béquille reçue à Kaunas, ne pourra prendre part à cette finale mais sera au plus prêt de ses coéquipiers pour les soutenir. Reste à savoir qui sera le deuxième joueur étranger non aligné sur la feuille de match. Quant au capitaine Yakuba Ouattara, il est de retour pour apporter son expérience et sa grinta de tous les instants.

Souvenirs douloureux en finale face à l’Asvel

Les deux fois où la Roca Team a croisé le fer avec l’Asvel en finale, c’était lors du championnat de France avec un format au meilleur des cinq matchs (différent d’un match sec sur cette finale). En 2019 tout d’abord dans la fournaise de l’Astroballe, lorsque les Rhodaniens étaient favoris et avaient assumé ce statut malgré la magnifique résistance asémiste. L’an dernier, il s’agit d’une défaite bien plus douloureuse au terme d’une bataille de tous les instants après prolongation lors du game 5 décisif. Sasa Obradovic a vécu sur le banc de touche monégasque ces deux finales perdues.

Monaco finaliste en 1983, l’Asvel a déjà gagné 10 fois la coupe de France

A Bercy, Monaco jouera pour remporter la première coupe de France de son histoire. En 1983, du côté de Coubertin, le club pensionnaire de la Principauté avait échoué face au CSP Limoges (défaite 96-81). A l’époque Ed Murphy, gâchette à la moustache avait planté 46 points. Difficile de rivaliser face à une telle performance pour le Monaco du coach Ivan Duncan. L’équipe était composée de Robert Zuttion, George Brostehous, Fabien Bengaber, Rich Laurel, Jimmy Allen, Jean-Louis Hersin, Hervé Baucher..

550 Roca Fans seront à Bercy demain

Dès l’ouverture de la billetterie pour cette finale de coupe de France, les supporters monégasques se sont rués sur les 550 places mises à disposition pour le club. Signe que la Roca Family est prête à tout pour voir les leurs glaner un titre important, et tenter de prendre le meilleur sur l’Asvel. Les fans sont venus à Paris par leurs propres moyens et seront là en tribunes pour donner de la voix, et jouer ce rôle de sixième homme. Avant de remettre le couvert la semaine prochaine à Gaston-Médecin pour deux chocs face au Maccabi qui s’annoncent à guichets fermés.

Les déclas d’avant-match

Sasa Obradovic (entraîneur de la Roca Team) : « Il va falloir répondre présent mentalement et physiquement. L’Asvel, c’est une équipe que l’on connaît bien. Ils ont pu bénéficier d’une préparation d’une semaine. Nos 4 matchs précédents contre eux ne veulent rien dire. Cette finale c’est du 50-50. Etre favori ne signifie rien dans ce genre de match. L’Asvel a l’habitude et a de l’expérience dans l’approche de ces rencontres. Nous allons tout donner pour ramener le titre à Monaco. »

Matthew Strazel (meneur de la Roca Team) : « Cette finale va être excitante. Dans une grande salle avec beaucoup de monde face à un club que je connais très bien. Il y aura en moins cette petite envie en plus du fait de jouer contre mon ancienne équipe. Mais le plus important c’est de gagner, peu importe la manière. Nous voulons ramener un titre. Que ce soit moche, beau, seul le résultat final comptera. Il n’y a que la victoire qui est belle en finale. Notre groupe est toujours resté soudé, peu importe ce qu’il a pu arriver sur le terrain. On va tout donner, advienne que pourra. Ce sera du 50-50, l’équipe qui aura le plus envie et fera les choix les plus judicieux dans les moments chauds soulèvera le trophée. »