LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      
En mode diesel, la Roca Team prend le dessus sur Fos

En mode diesel, la Roca Team prend le dessus sur Fos

La Roca Team a fait le job à la maison face à la lanterne rouge du championnat Fos. En l’emportant logiquement au terme d’un deuxième acte rempli de maîtrise (98-83), elle a assoie un peu plus son avance en tête de Betclic Elite. Une deuxième rencontre de championnat sans le moindre enjeu arrive jeudi contre Strasbourg à Gaston-Médecin. A seulement deux jours de la finale de coupe de France face à l’Asvel, Sasa Obradovic devrait faire tourner à n’en pas douter.

LE MATCH

Pour cette rencontre face à Fos sans grand enjeu puisque la Roca Team est assurée de finir premier de Betclic Elite. L’objectif sera de préparer au mieux l’échéance de fin de semaine, à savoir la finale de Coupe de France face à l’Asvel. Sasa Obradovic fait sans Jordan Loyd resté auprès de sa femme, puisqu’ils attendent un heureux événement. Mais aussi sans Chima Moneke toujours blessé, et Yakuba Ouattara laissé au repos. Le cinq de départ est composé de Mike James, Matthew Strazel, Alpha Diallo, John Brown et Donatas Motiejunas.

Le début de rencontre est plutôt à l’avantage des Byers qui se montrent très agressifs face au panier, eux qui jouent leur survie dans ce championnat et qui se verraient bien faire un coup sur le Rocher. Dokossi est déjà très en vue et Brown fait mouche à trois points (5-11). Matthew Strazel donne la réplique derrière l’arc pour ne pas que les Roca Boys soient distancés, avant qu’Alpha Diallo ne les rapproche à un tout petit point (10-11).

Matthew Strazel encore lui prend confiance en jouant les un contre un avec aisance. En plus de cela, Monaco défend plus dur sur l’homme et prend les commandes sur un 7-0 (12-11). Sur ce rythme, les Asémistes obligent les visiteurs à perdre quelques ballons et Alpha Diallo s’en nourrit en transition (18-14). Ces 4 points d’avance sont conservés jusqu’à la fin de ce premier quart-temps (24-20).

Fos n’abdique pas et continuer de jouer son va-tout dans cette rencontre qui n’est pas disputée sur un très gros rythme. Un 7-0 très rapide en moins d’une minute permet aux Byers de reprendre les commandes, et oblige Sasa Obradovic à prendre le temps-mort (24-27). L’ASM a du mal et Thompson dans la raquette continue de faire un gros chantier avec déjà 12 points (24-29).

Dans ce match sans enjeu, il est difficile pour la Roca Team de trouver son rythme lors de ce premier acte, au cours duquel Fos joue crânement sa chance dans le sillage de ses hommes forts. Gaines fait partie d’eux avec une très bonne entrée sur le parquet. Les visiteurs avec Dokossi parviennent même à se montrer performants au rebond offensif, et compte 4 points d’avance (36-40).

Mike James multiplie les exploits individuels pour provoquer des fautes, et garder les siens à proximité de leurs adversaires. Le meneur US a aligné les lancers, et un and one dont il a le secret. Avant qu’Alpha Diallo ne soit présent au rebond pour donner un tout petit point d’avance à l’ASM (41-40). A la pause, les deux formations sont finalement dos à dos (46-46). Logique.

Au retour des vestiaires, Sasa Obradovic fait le choix de repartir avec Mike James, Elie Okobo, Alpha Diallo, Jaron Blossomgame et Donta Hall. Un choix athlétique pour tenter de jouer sur les points forts asémistes. A juste titre avec des Monégasques qui sont mieux dans le sillage d’un Alpha Diallo toujours aussi énergique et agressif quand il va au cercle (52-48).

Fos ne trouve plus les solutions en attaque, et Monaco continue d’imprégner son rythme. Elie Okobo avec un énorme 3+1 permet à sa formation de prendre ses distances avec 9 unités d’avance (58-49). Un temps-mort visiteur est immédiatement demandé pour tenter d’enrayer cette spirale qui s’est installée.

Alpha Diallo continue son festival avec un nouveau panier avec la faute pour franchir la barre des 10 points d’avance (62-49). En faisant tout un peu mieux que lors des 20 premières minutes, Monaco mène tranquillement sa barque au cours de ce troisième quart-temps. Même s’il y a énormément de faute de part et d’autre, ce qui fausse le tempo de cette partie. A l’aube des dix dernières minutes de cette rencontre, Monaco a 16 points d’avance (75-59).

Le dernier quart-temps ne changera rien à la donne de cette rencontre, et la Roca Team conforte un peu plus son avance indiscutable en tête de Betclic Elite avec cette victoire finale face à la lanterne rouge (98-83). Idéal pour débuter cette semaine importante qui se terminera avec la finale de Coupe de France face à l’Asvel. Mais avant ça, il y a la réception jeudi soir de Strasbourg, toujours à Gaston-Médecin.

ILS ONT DIT

Sasa Obradovic (entraîneur de la Roca Team) : « Je pense que c'était environ notre 70ème match de la saison à peu près, avec à chaque fois un temps de préparation très court. Ce n'est jamais évident de préparer les rencontres de cette façon et de bien jouer tout le temps. Gagner est le plus important, et la plupart du temps nous avons réalisé de belles prestations. J'ai essayé d'apporter du turnover face à une équipe qui a joué physique. Nous sommes contents d'être mathématiquement assurés de la première place et d'avoir donc l'avantage du terrain. »

Rémy Valin (entraîneur de Fos) : « Inconsciemment, les joueurs se sont protégés en deuxième période et sur le troisième quart-temps, alors qu’il ne fallait pas le faire. Je suis partagé sur l’arbitrage. Il y a plusieurs situations lors des 20 premières minutes où on doit avoir des fautes. Après Monaco est monté en puissance au fil des minutes. Il y a du positif à en tirer pour la fin de saison mais maintenant il faut gagner des matchs pour aller chercher le maintien. »

Alpha Diallo (ailier de la Roca Team) : « L’important, maintenant que la première place a été validée, c’était de faire le boulot. Et de repartir sur une victoire après la défaite face à Efes même s’il n’y avait pas d’enjeu. On doit continuer sur ce rythme pour préparer nos futures échéances, avec la finale de coupe de France qui arrive vite et les play-offs derrière. »

LA FICHE TECHNIQUE

A Monaco, salle Gaston-Médecin, l’AS Monaco bat Fos-sur-Mer 98-83 (24-20, 22-26, 29-13, 23-24)

Monaco : 34 tirs sur 68 (8/25 à 3-pts), 22 LF sur 26, 36 rebonds (Diallo 8), 15 passes décisives (Okobo 4), 8 interceptions, 9 balles perdues.

La marque : Diallo 30, James 19, Okobo 14, Strazel 12, Hall 8, Blossomgame 5, Brown 4, Makoundou 3, Motiejunas 3.

Fos : 30 tirs sur 60 (5/16 à 3-pts), 18 LF sur 30, 33 rebonds (Dokossi 15), 15 passes décisives (Dokossi 4), 8 interceptions, 14 balles perdues.

La marque : Gaines 20, Barbitch 19, Thompson 19, Green 7, Brown 6, Dokossi 6, McCall 4, Affo Mama 2, Degre, Passave-Ducteil.