LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      
La Roca Team toujours invaincue au mois de mars

La Roca Team toujours invaincue au mois de mars

De retour à Gaston-Médecin, la Roca Team poursuit sa série d’invincibilité avec une large victoire face au Portel (99-78). Dans ce match pour le compte de la 24e journée de Betclic Elite, l’ASM ne fait pas dans le détail avec un écart qui est monté jusqu’à la trentaine de points. Le capitaine Yakuba Ouattara a sonné la charge, avec 21 points (5/8 à 3-points) Avec ce succès, les hommes de Sasa Obradovic renforcent leur place de leader du championnat. Désormais, avant de retrouver l’Euroleague avec la réception de Valence, la Roca Team enchaîne une neuvième victoire en autant de rencontres sur ce mois de mars.

LE MATCH

De retour à Gaston-Médecin après son road-trip à succès à Trélazé, la qualification pour la finale de Coupe de France en poche, l’ASM croise le fer avec Le Portel. En deuxième partie de tableau, chaque victoire est très précieuse, alors les Nordistes comptent vendre cher leur peau. Dans le camp stelliste, le public monégasque retrouve Rudy Demahis-Ballou, vainqueur de l’Eurocup du temps de son passage sur le Rocher, où il a également découvert l’Euroleague.

Au cœur de ce calendrier bien chargé, c’est Donta Hall qui est laissé au repos ce mardi. Sasa Obradovic décide d’aligner un cinq de départ dans la lignée de la Coupe de France. Matthew Strazel est titulaire, comme Yoann Makoundou. Aux côtés des deux pépites françaises, on retrouve Jordan Loyd, Jaron Blossomgame et John Brown III pour démarrer ce match.

Le moteur de cette entame, c’est Jaron Blossomgame, toujours aussi puissant depuis ses performances dans l’Arena Loire. Au terme d’une grosse bagarre au rebond, c’est l’intérieur américain qui inscrit le premier panier de la rencontre, avant de planter une banderille à trois-points (5-2). JB ne s’arrête pas là. Toujours en feu, il inscrit neuf des onze premiers points en faveur de la Roca Team. Sur un panier en transition, il fait passer l’ASM devant une équipe du Portel qui réussit son début de match, porté par un Nadir Hifi dans ses œuvres avec déjà six points au compteur (11-9).

Dans cette entame de match vivante et rythmée, la Roca Team n’oublie pas le spectacle. Elie Okobo alerte Yoan Makoundou qui coupe depuis l’arrière de la défense stelliste : et c’est le premier alley-oop dunk de la soirée ! Dans la foulée, Alpha Diallo marque le and-one, et Monaco garde la main (18-14).

Peu à peu, la vigueur porteloise s’essouffle. Sur un jeu à la tiki-taka, Chima Moneke d’une claque dans le ballon envoie Donatas Motiejunas finir au cercle (22-19). Alpha Diallo envoie Chima Moneke au dunk, qui récupère la gonfle après un rebond sur la planche, avec de conclure ce alley-oop surprenant ! En poussant encore un peu, l’ASM termine ce premier quart-temps avec un premier break face à une formation coriace (27-21).

Pour redémarrer, c’est Yakouba Ouattara aux manettes. Notre capitaine vient marquer au contact en force, et offre dix points d’avance à Monaco. L’entame du deuxième quart-temps est une tornade, avec un Yak’ à la main chaude qui plante de nouveau de loin (36-21). La Roca Team vient d’infliger un 11-0, mais le Portel ne se laisse pas abattre pour autant, avec une combativité de retour pour finir le quart. Chima Moneke se voit siffler une faute sur un rebond, proteste un peu trop fort et se voit écoper d’une faute technique. Alors que l’attaque monégasque se fait un peu plus brouillonne, la défense tient bon. Yoan Makoundou s’élève et claque un contre autoritaire sur la planche, le bruit résonne et électrise le public derrière sa Roca Team (37-24). Matthew Strazel est là pour distribuer à la mène (8 passes décisives au total), avec entre autres cette tentative en cloche qui se transforme en passe parfait pour Yoan Makoundou. Monaco continue d’appuyer où ça fait mal, pour mener de 18 points à la mi-temps (50-32).

Une avance confortable

Le retour des vestiaires est plus difficile pour la Roca Team. Cela devient plus compliqué d’assurer au scoring avec quelques approximations et du manque de réussite en attaque. Le Portel essaye d’en profiter, mais les vannes ne restent pas ouvertes longtemps. C’est D-Mo qui clôt cette série avec le panier et la faute au passage, et l’écart passe à la vingtaine (60-40)

L’intensité et l’engagement défensif sont bien au rendez-vous pour fermer les vannes, à l’image de Yoan Makoundou qui claque un nouveau contre, à deux mains cette fois. Le spectacle est assuré, avec un nouveau énorme alley-oop claqué par Chima Moneke. Encore une fois, c’est Elie Okobo à la passe, pour envoyer la fusée en orbite. John Brown III clôt comme il faut le troisième quart-temps, avec son tir signature à mi-distance dansant avec le cercle (69-52).

Dès les premières minutes, Moneke plante encore, et Yak rentre sa bombe de loin, encore imité par Alpha Diallo. Encore une fois, l’ESSM n’abdique pas pour autant. Nadir Hifi fait ficelle à trois points, et les Nordistes semblent y croire. Sur un tir primé de Mikesell, le Portel revient à une dizaine d’unités (82-71). L’ASM bredouille un temps, avant de remettre la machine en route. Yakouba Ouattara sert Chima Moneke sur un plateau, avant de régaler sur un lay-up acrobatique. Sur un T3 de Blossomgame, Monaco signe un 9-0 et retrouve son avance (91-71).

La fin de match se termine avec contrôle, mais pas sans réjouissances. Blossomgame plante un nouveau dunk pour ajouter un point d’exclamation à sa performance (17 points, 4 rebonds). Ouattara et Strazel y vont de leur tir de loin, et la 9e victoire en autant de matchs en mars est dans la poche (99-78). Désormais, l’ASM passe en mode Euroleague, avec la réception de Valence ce vendredi.

ILS ONT DIT

Sasa Obradovic (entraîneur de la Roca Team) : « J’apprécie l’état d’esprit des joueurs, qui ont fait le travail pour que l’on ne soit pas inquiété. On s’est rendu la vie facile. J’ai pu faire reposer Jordan Loyd, tandis que Yoan Makoundou a bien profité de ses minutes. Un match plus difficile nous attend vendredi. Ce peut être le rendez-vous qui peut nous qualifier pour les play-offs. »

Yakuba Ouattara (capitaine de la Roca Team) : « Il y a une osmose, une joie de jouer dans notre équipe. Il faut souligner l’état d’esprit, c’est la marque des grandes équipes. Le groupe a beaucoup de qualités, et c’est en jouant de cette manière qu’on peut les exploiter au mieux. Notre énergie se retranscrit sur le terrain. Ces 24 passes décisives ce soir, c’est une stat’ qui reflète notre plaisir de jouer ensemble. On veut voir l’autre gars briller. »

LA FICHE TECHNIQUE

A Monaco, salle Gaston-Médecin, l’AS Monaco bat Le Portel 99-78 (27-21, 23-11, 19-20, 30-26)

Monaco : 35 tirs sur 58 (9/21 à 3-pts), 20 LF sur 24, 34 rebonds (Diallo 8), 24 passes décisives (Strazel 8), 3 interceptions, 10 balles perdues.

La marque : Ouattara 21, Blossomgame 17, Diallo 14, Moneke 12, Makoundou 11, Strazel 7, Okobo 7, Motiejunas 5, Brown 5, Loyd.

Le Portel : 30 tirs sur 68 (7/25 à 3-pts), 11 LF sur 12, 27 rebonds (Abouo 7), 19 passes décisives, 7 interceptions, 10 balles perdues.

La marque : Allen 17, Hifi 14, Nikolic 12, Abouo 10, Mikesell 8, Kasiama 6, Granvorka 4, Curry 3, Mangin 2, Demahis-Ballou 2.