LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      
La Roca Team en demie de la Coupe de France

La Roca Team en demie de la Coupe de France

La Roca Team a fait le boulot, et avec sérieux. A l’occasion de son quart de finale de Coupe de France à Trélazé, elle a une nouvelle fois répondu présente par le biais du collectif. L’Elan Béarnais a résisté pendant 15 minutes, avant de prendre l’eau petit à petit (98-78). C’est donc une septième victoire en autant de rencontres lors de ce mois de mars pour la troupe de Sasa Obradovic. Cap sur la demie qui aura lieu demain.

LE MATCH

Pour ce quart de finale face à Pau-Orthez, Sasa Obradovic doit donc se passer de Mike James mais aussi de Yoan Makoundou, toujours légèrement blessé. Pour se plier au règlement, il a fait le choix de laisser Chima Moneke en tribunes également. Son cinq de départ est composé de Matthew Strazel, Jordan Loyd, Alpha Diallo, John Brown et Donatas Motiejunas.

Le début de match est plutôt équilibré entre les deux formations qui visent le dernier carré de la Coupe de France, avec l’ambition de rejoindre Strasbourg et le Mans, deux premières équipes qualifiées. John Brown et Alpha Diallo sont déjà bien dans le rythme. Mais l’Elan Béarnais a du répondant pour rester proche (9-9).

Sur un T3 de Williams, Pau prend les devants, mais Matthew Strazel répond immédiatement sur la ligne des lancers (13-12). Ayayi fait une très bonne entrée en sortie de banc pour les Palois en jouant sur ses appuis et ses qualités athlétiques (15-16). L’ASM en met un peu plus sur la fin de ce quart-temps et fait un premier petit écart avec un Donta Hall déjà aérien des deux côtés du terrain (23-17).

Donta Hall est une nouvelle fois là pour régaler avec une détente faramineuse sur alley-oop, et une prise ahurissante à une main (25-17). La défense asémiste a augmenté le curseur, et les Béarnais ne trouvent plus de solution. Ils n’ont plus marqué dans le jeu courant depuis plus de 4 minutes. En transition Donatas Motiejunas donne 10 points d’avance à l’ASM (27-17).

Sur un trois points, Monaco prend 11 points d’avance, mais Pau ne lâche pas pour autant. Sur du jeu de transition bien exécuté, il comble légèrement ce retard ce qui vaut à Sasa Obradovic de demander le temps-mort (30-25). Les Roca Boys ne sont plus en rythme, ce qui profitent aux Palois. Poirier et Williams font revenir les leurs à une toute petite possession (32-30).

Le mano a mano est lancé, et Jaron Blossomgame confirme qu’il est en bonne forme ces derniers temps. Dans son sillage, les Monégasques se redonnent un peu d’air avec également les parfaits appuis décalés d’Elie Okobo en transition (38-32). En sortie de temps-mort, Jaron Blossomgame est toujours d’une précision chirurgicale. La Roca Team est devant de 10 points à la pause (47-37).

Au retour des vestiaires, Sasa Obradovic fait le choix de revenir sur le terrain avec Matthew Strazel, Jordan Loyd, Alpha Diallo, Jaron Blossomgame et Donta Hall. Les snipers monégasques sont toujours aussi chauds avec Jaron Blossomgame en tête de liste, et Jordan Loyd très chaud à son tour. La Roca Team prend 13 points d’avance (54-41).

Les Roca Boys poursuivent sur leur dynamique et créent un écart conséquent avec la barre des 20 points d’avance passée. Les Palois sont dépassés et n’ont plus de solution face aux énormes qualités athlétiques asémistes. Donta Hall notamment, se régale dans la peinture, toujours bien trouvé par ses coéquipiers (63-41). Matthew Strazel aussi y va de son and one (68-44). A la fin de ce Q3, Monaco mène toujours tranquillement sa barque (77-53).

Le début de ces dix dernières minutes ne sont pas idéales, puisque Pau rentre des gros shoots, et capte des rebonds offensifs pour marquer sur seconde chance. Ce qui provoque la colère de Sasa Obradovic sur son banc de touche, puisque Monaco ne compte plus que 15 points d’avance à six minutes du terme (82-67).

Yakuba Ouattara remet de l’ordre d’un petit shoot à mi-distance et Donatas Motiejunas appuie là où ça fait mal pour accentuer cette avance (86-67). La barre repasse même au-dessus des 20 points, et la Roca Team gère parfaitement cette fin de rencontre pour l’emporter facilement et rejoindre le dernier carré de cette coupe de France (98-78). Une demie qui sera disputée demain.

LA FICHE TECHNIQUE

A Trélazé, Arena Loire, l’AS Monaco bat Pau Orthez 98-78 (23-17, 24-20, 30-16, 21-25)

Pau : 28 tirs sur 60 (11/29 à 3-pts), 11 LF sur 16, 30 rebonds (Cummings 5), 21 passes décisives (Stockton 4), 7 interceptions, 19 balles perdues

La marque : Sim 12, Ayayi 11, Williams 11, Sane 11, Chikoko 10, Poirier 8, Oniangue 7, Cummings 6, Stockton 2, Shahrvin

Monaco : 38 tirs sur 67 (10/26 à 3-pts), 12 LF sur 14, 31 rebonds (Motiejunas 7), 22 passes décisives (Okobo 6), 7 interceptions, 11 balles perdues

La marque : Blossomgame 20, Diallo 16, Hall 13, Strazel 13, Okobo 11, Ouattara 8, Loyd 7, Motiejunas 6, Brown 4, Couture.