LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      
Un rendez-vous déterminant en Bavière

Un rendez-vous déterminant en Bavière

Pour la Roca Team, la reprise de l’EuroLeague en 2022 passe par la Bavière. C’est à Munich, face au Bayern de l’entraîneur italien Andrea Trinchieri, que la Roca Team, après le report de ses rencontres face à l’ASVEL et Kazan, va tenter de reprendre sa marche victorieuse dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Les hommes de coach Sasa Obradovic avaient terminé l’année par un succès de haut niveau face au Maccabi Tel Aviv (82-76). A l’extérieur, cette fois, la Roca Team va tenter de débuter 2022 par un 8e succès. Le combat s’annonce serré et très disputé : le Bayer affiche un bilan de 8 victoires et 10 défaites, contre 7 victoires et 11 défaites pour l’ASM.

A domicile, le club allemand affiche un bilan favorable de 6 victoires pour 3 défaites. Pour les deux équipes, le rendez-vous est déterminant dans la course au Top 8.

TV : 21e journée de la Turkish Airlines EuroLeague, Bayern Munich - AS Monaco, à suivre en direct sur Monaco Info ce jeudi 13 janvier à 20h30 avec les commentaires de David Cozette et Ali Traoré, pour les habitants de la Principauté. Sur le web, EuroLeague TV.

Une rencontre à huis clos

La chancelière allemande a annoncé avant les fêtes de Noël le retour du huis clos pour toutes les compétitions sportives, en raison de la situation sanitaire outre-Rhin. De ce fait, les Roca Boys iront affronter le Bayern dans une salle de l’Audi Dome vide, malgré sa capacité à accueillir 6700 spectateurs.

Des retours pour la Roca Team

Depuis la victoire sur Le Portel en Betclic Elite à domicile (79-67), le 9 janvier, Sasa Obradovic a pu compter sur les retours sur le parquet de Danilo Andjusic et Rob Gray, désormais opérationnels. Un instant arrêté, Donta Hall est aussi bon pour le service. Jerry Boutsiele est toujours sur le flanc, mais devrait faire son retour samedi à Nanterre à l'occasion du championnat.

« Nous avons pu bien travailler à l’entraînement ces derniers jours et c’est toujours un aspect satisfaisant avant les échéances importantes », observe le coach de la Roca Team.

Le Bayern sans Darrun Hilliard

Les Bavarois quant à eux, seront presque au complet également. Ils devront cependant faire sans leur arrière vedette Darrun Hilliard, blessé au genou, et qui n’a plus été aperçu sur un parquet depuis la défaite en Russie face au CSKA Moscou le 25 novembre dernier.

Le Bayern vainqueur de Kaunas mardi

Pendant que la Roca Team voyait son match contre Kazan reporté, le Bayern Munich a joué et gagné ce 11 janvier, face au Zalgiris Kaunas à huis clos dans l’Audi Dome (74-65). L’arrière serbe Ognjen Jaramaz s’est avéré le meilleur scoreur pour le Bayern (16 pts), devant son compatriote, l’ailier international Vladimir Lucic (12 pts). Le club allemand a ainsi validé sa 8e victoire dans la compétition.

Souvenirs de l’aller

Le 12 novembre 2021 à Gaston-Médecin, la Roca Team s’était imposée 94:71 face au Bayern. Mike James (18 points), Danilo Andjusic (16 pts), Dwayne Bacon (16 pts), Léo Westermann (13 pts), Will Thomas (13 pts) furent les meilleurs scoreurs pour l’ASM. Vladimir Lucic (15 pts), Othello Hunter (14), DeShaun Thomas (10) et Augustine Rubit (10) avaient fini en double-figure côté Bayern.

Monaco retrouve des couleurs en défense

Véritable point faible du début de saison, la défense ciblée par Sasa Obradovic à son arrivée connait du mieux. Et depuis trois rencontres, ça porte ses fruits. Sur ses trois dernières sorties (Fos, Maccabi, Le Portel), la Roca Team n’a encaissé que 66,3 points de moyenne. Une lignée sur laquelle il faudra tenir pour envisager le top 8 en fin de saison.

Lucic star du Bayern

Elu dans le meilleur 5 de l’Euroleague la saison passée, Vladimir Lucic (13,2 pts) est utilisé 32’’ par match par l’entraîneur italien Andrea Trinchieri. L’international serbe, 32 ans, ancien du Partizan et fidèle à la Bavière depuis 2016, est déterminant dans le jeu du Bayern. Danilo Andjusic, le Monégasque, fut le coéquipier de Lucic au Partizan Belgrade de 2011 à 2013. Les deux joueurs sont restés amis depuis cette époque. Le Bayern a pu compter depuis peu sur le retour de blessure de son pivot croate Leon Radosevic. DeShaun Thomas (30 ans, 2,01m) a débuté sa carrière en Europe sous les ordres de Pascal Donnadieu à Nanterre en 2013/14. L’arrière américain Corey Walden a évolué la saison passée sous les ordres de Sasa Obradovic à l’Etoile Rouge de Belgrade.

Duel d’ailiers : Augustine Rubit vs Alpha Diallo

A l’aile il va y avoir match ! Entre Augustine Rubit d’un côté, et Alpha Diallo de l’autre, ce sont deux joueurs aussi importants l’un que l’autre qui vont croiser le fer dans l’Audi Dome. L’Américain du Bayern est très solide au poste, et se montre capable de prendre feu comme ce fut le cas face au Real Madrid (20 pts), l’Anadolu (18pts), et l’Asvel (19 pts). D’une extrême régularité, le natif de Houston de 32 ans, a encore livré une prestation très sérieuse hier face au Zalgiris (11pts, 7 rebonds, 17 d’évaluation). Côté Roca Team, Alpha Diallo est certainement la plus grosse satisfaction de ces cinq premiers mois. L’américano-guinéen apporte énormément de par ses qualités athlétiques, et sa capacité à rayonner en jeu de transition. Il a joué 22,28 minutes par match en moyenne depuis le lancement de la compétition, et s’est affirmé comme une pierre angulaire de l’effectif du Rocher.

Le coin des stats

Vladimir Lucic (Bayern) est le 4e joueur le plus adroit de l’EuroLeague aux lancers (89,83%).

Mike James (ASM) est le meilleur passeur de la compétition (6,06 passes/match).

Donta Hall (ASM) est le 3e meilleur contreur de la compétition (1,33/match).

L’ASM est la troisième meilleure attaque de la compétition avec 1465 points (81,4 pts/match) derrière les deux géants que sont Barcelone et l’Anadolu, tandis que le Bayern se classe en dixième position avec 1338 points (74,3 pts/match). Les Allemands eux défendent mieux avec 75,4 points encaissés par match, contre 82 pour les hommes d’Obradovic. Il sont aussi dans le top 5 des équipes en réussite aux lancers-francs (80,33%) contre seulement 70,92% pour la Roca Team, dernière dans ce domaine.

Dans un match qui s’annonce indécis et serré, la décision peut se faire sous les panneaux au rebond, secteur dans lequel Monaco excelle avec 34,3 rebonds en moyenne captés par rencontre. Les Bavarois sont moins en verve à ce niveau avec 31 prises par match.

La décla d’avant-match

Sasa Obradovic (entraîneur de la Roca Team) : « Le Bayern peut battre n’importe qui chez lui, mais nous allons-là bas avec des ambitions, pour aller chercher la victoire. Nous avons eu du temps pour préparer la rencontre et nous retrouvons un effectif fourni. Pour les deux équipes, la route des play-offs sera difficile mais chacun veut jouer sa carte à fond. Face au Portel, les trois premiers quart-temps ont été satisfaisants, mais pas le dernier, tout le monde doit donner son meilleur quand il est sur le parquet. Les clés face au Bayern ? Contrôler le rebond, car c’est l’un de leurs points forts, limiter l’influence de Lucic, leur joueur déterminant, mettre du rythme et ne pas les laisser nous imposer leur tempo. Le Bayern joue un basket contrôlé avec un ballon bien partagé ».