LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      |      LA CAMPAGNE DE RÉABONNEMENT POUR LA SAISON 2024/2025 COMMENCE LE 20 JUIN - RESTEZ CONNECTÉS - LA VENTE DES ABONNEMENTS 2024/2025 OUVRIRA LE 1er JUILLETT      
Direction le Final 4 pour la Roca Team dans une ambiance de fête

Direction le Final 4 pour la Roca Team dans une ambiance de fête



Le frisson des grands rendez-vous. L’ambiance des grands soirs. Pour ce quart de finale de Jeep Elite, la dernière de la saison à la maison la Roca Team a régalé ! Les hommes de Zvezdan Mitrovic ont fini par étouffer Bourg en Bresse (91-72), et verront Rouen et le Final 4.

Les supporters ont fait le plein dans la limite de la jauge sanitaire imposée. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils sont bouillants. Debout à l’unisson, ils font trembler les travées de Gaston Médecin avant même le coup d’envoi de cette rencontre.

Zack Wright l’ancien monégasque, inscrit les premiers points de ce quart de finale. Damien Inglis lui répond du tac au tac d’un très beau move dans la raquette (2-2).

Gaston Médecin est surchauffé par les fans de la Roca Team qui poussent sur chaque action. Que ce soit en attaque mais aussi en défense. Mathias Lessort égalise et répond à Pelos (4-4).

Zack Wright arrive à marquer en trois temps, après deux rebonds offensifs (4-6) ! Thomas Scrubb donne quatre points d’avance à la « Jeu » en contre-attaque (4-8).

La réussite fuit les Roca Boys dans ces cinq premières minutes du match. Sans s’affoler Damien Inglis règle la mire à trois points, et chauffe encore plus les supporters (7-8).

Alen Omic joue des bras dans la raquette, et plante deux paniers coup sur coup (7-12). Pierre Pelos très habile, enchaîne sur son move favori (9-14). 

Marcos Knight entre sur le parquet et tente de sonner la révolte en pénétration (9-14). Thomas Scrubb réplique immédiatement sur un T3 (9-17).

Alen Omic continue de faire mal (11-24). Rob Gray est là !! L'arrière au #32 plante un trois points avec la faute (15-24). Que ça fait du bien…

La salle prend complètement feu dans cette dernière minute du QT1. Interception de Branden Frazier qui sert Marcos Knight à la conclusion. En transition, Rob Gray pénètre et ramène la Roca Team à cinq petites unités (19-24) !!

C’est la fin de ce premier quart-temps, dans une véritable ambiance de phases finales, tant sur le parquet qu’en tribunes.

Rasid Mahalbasic réduit un peu plus la marque dès l’entame de ce second quart-temps (21-24).

Show time ! Poussés par ce sixième homme incroyable, les Monégasques défendent comme des beaux diables. Rob Gray à la baguette, envoie un alley oop immense pour Ibrahima Fall Faye (23-24). La salle exulte !

Bourg en Bresse ne trouve plus les solutions en attaque. L’ASM est en feu, Rasid Mahalbasic sert Marcos Knight qui obtient deux lancers-francs. Fall Faye dans la peinture fait passer la Roca Team devant pour la première fois au tableau d’affichage dans ce quart de finale (26-24).

Rob Gray poursuit le festival rouge et blanc avec un shoot à trois points (29-24).

Rasid Mahalbasic est déjà chaud : le pivot imite son coéquipier tout seul à trois points et met un peu plus la tête sous l’eau des joueurs de Bourg en Bresse (32-24). La salle est en fusion !

Enième récupération de balle des Roca Boys, qui asphyxient littéralement leurs adversaires. Marcos Knight termine la contre-attaque (34-24).

La troupe de Coach Z vient d’infliger un terrible 23-0 à la « Jeu » en 4’30 !

Série stoppée par Pierre Jackson à deux points (34-26). Zack Wright rapproche un peu plus ses coéquipiers avec un très beau flotteur (34-28).

Dee Bost capte le rebond offensif, et obtient trois lancers-francs sur une faute de Thomas Scrubb derrière l’arc. Le capitaine fait 3/3 (37-28).

L’ancien monégasque Zack Wright (13 pts en première mi-temps) réalise une très belle prestation, et garde son équipe dans les clous avec un T3 (37-31).

C’est la pause à Gaston Médecin, et tout reste à faire (40-39). La lutte fait rage sur le parquet, une grosse intensité. Avec ce sixième homme qui ne cesse de donner de la voix.

Seconde période : C’est la reprise dans une ambiance toujours aussi volcanique ! Rebond défensif de Mathias Lessort et Abdou N’Doye règle la mire à trois points (43-39).

La défense monégasque serre la vis d’entrée de jeu et Fall Faye obtient deux lancers sur contre-attaque. L’intérieur sénégalais en met un sur deux, mais son compère Mathias Lessort capte le rebond offensif, et monte au panier (46-39).

Monaco est rentré tambour battant dans ce troisième quart-temps.

Les Roca Boys prennent possession  du rebond et s'offrent des deuxièmes chances. Et Dee Bost file inscrire un lay-up (48-40). Alen Omic tente de calmer la tempête qui s’abat sur ses troupes (48-42). Ce n’est que de courte durée. Marcos Knight dans le corner réussit son trois points, avec la faute en plus ! Le lancer bonus est dedans (52-42).

Les joueurs de Zvezdan Mitrovic prennent la JL à la gorge en défense. C’est un nouveau ballon récupéré et J.J. O’Brien inscrit ses premiers points (54-42).

Zack Wright le meilleur joueur bressan remet son équipe sous la barre des dix points avec ce T3 (54-45). Enorme défense de Mathias Lessort qui contre ! La pile électrique Marcos Knight marque en pénétration (58-45).

Branden Frazier répond à Zack Wright à mi-distance, avant de prendre feu derrière l’arc. Quelle double action de l’Américain (65-52) !

Gaston Médecin est aux anges et aux premières loges, le pilote de F1 Charles Leclerc apprécie ! Rasid Mahalbasic aggrave un peu plus la marque (67-52).

Marcos Knight encore lui :l'arrière de l'ASM est partout, et cette fois il marque avec la faute. 17 points d’avance pour la Roca Team auteur d’un magnifique troisième quart-temps (72-55).

A deux doigts de marquer, Pierre Jackson tombe sur les tentacules de Fall Faye qui lâche un énorme contre. Sur la contre-attaque, Branden Frazier régale et offre un alley oop à l’inévitable Ibrahima Fall Faye (76-55).

Les fans sont comblés, et exultent sur chaque brillante action made des Roca Boys.

C’est la fin de ce troisième quart-temps à sens unique pour l’ASM (76-58).

L’hymne « We are the champions » est entonné devant Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II, écharpe dans les mains, fièrement brandie. Les Roca Girls portent le drapeau de l’ASM, devant une salle en ébullition. Monaco ne lâche pas son emprise et continue d’étouffer son adversaire et d’imposer sa force athlétique tant redoutée. Le trou est définitivement fait dès le début de ce quatrième quart-temps (80-58).

Le festival ne s’arrête pas avec Marcos Knight qui franchit la barre des 20 points marqués (91-66).

C’est la dernière minute à Gaston Médecin. Toute la salle est debout. Les fans continuent de taper des mains, chanter, et célèbrent cette qualification pour le Final Four.

Les Roca Boys ont livré une deuxième période magnifique, se rappelant au bon souvenir des matchs couperets d’EuroCup.

La salle acclame ses héros, et plus particulièrement Zvezdan Mitrovic qui reçoit des mains de Prince Albert II, le trophée du meilleur entraîneur de la saison.

Les joueurs s’offrent une dernière danse sur le parquet, avec un tour d’honneur pour remercier ce sixième homme qui a joué un rôle si important dans ce quart de finale, et qu’ils ne reverront désormais que la saison prochaine.

Place maintenant au Final Four du côté de Rouen, avec cette demi-finale face à Dijon, jeudi à 15h30, qui attend la Roca Team. Dans les circonstances que l’on connaît, et sans les internationaux Mathias Lessort et Ibrahima Fall Faye, qui rejoindront leurs sélections nationales dès ce mardi.


Ils ont dit 


Zvezdan Mitrovic (entraîneur de l'ASM) : « Mon trophée (coach de l’année en Jeep Elite) est un grand honneur et je souhaite le dédier à mes joueurs et à mon staff, la réussite d’une équipe, ça ne peut être qu’un ensemble, avec une bonne organisation derrière.  Je suis heureux car il y avait beaucoup d’émotions et de partage avec nos supporters ce soir. Il y avait ce manque en EuroCup, alors que notre saison était folle, incroyable... Au Final 4, avec les absences très importantes de Mathias (Lessort) et Ibou (Fall), nous serons seulement outsiders en demi-finale face à Dijon, une très bonne équipe de la JDA menée par un coach (Laurent Legname) qui aurait autant mérité ce trophée de coach MVP cette saison pour son parcours en championnat. Nous irons à Rouen sans pression dans ces conditions ».

J.J. O'Brien (ailier de l'ASM) : « Nous avons vécu un grand moment de partage avec les fans, cela nous donne beaucoup d'énergie. Au Final Four nous irons quand même pour gagner ».

Savo Vucevic (entraîneur de Bourg en Bresse) : « Tout d’abord je tiens à féliciter Monaco. La meilleure équipe a gagné. Tout au long de la saison, ils ont prouvé leur stabilité avec cette belle armada collective quand ils sont au top. Cela a été très dur pour nous, face à une équipe déterminée. Il nous a manqué des joueurs absents, de la fraîcheur, et du métier dans les moments clés. Athlétiquement, ils nous ont dominé sur les rebonds offensifs ».

Pierre Pelos (intérieur de Bourg en Bresse) : « On a fait deux matchs en un. Tout d’abord, un très bon début de rencontre. Avant d’avoir un passage à vide pendant 5 minutes, où Monaco a fait l’écart. Mais on a su réagir et revenir juste avant la mi-temps. La seconde période, on l’entame de la pire façon possible. Derrière forcément c’est très dur de recoller. Ce trou-là nous fait vraiment très mal. Je suis déçu de finir la saison comme ça, sur une lourde défaite. Mais je reste fier de mes gars. On s’est battu comme on a pu jusqu’au bout ».


La fiche technique :

A Monaco, salle Gaston Médecin, AS Monaco bat Bourg en Bresse 91-72 (19-24, 21-15, 36-19, 15-14). 

1 000 spectateurs.

AS Monaco : 33 tirs sur 77 (8 sur 27 à trois points), 17 LF sur 28, 39 rebonds (Bost 5), 6 balles perdues, 15 passes décisives, 15 interceptions. 

La marque : Knight 21, Fall Faye 11, Mahalbasic 11, Frazier 10, Gray 9, Bost 8, Inglis 7, O’Brien 6, Lessort 5, N’Doye 3, Demahis, Choupas. 


Bourg-en-Bresse : 28 tirs sur 59 (6 sur 19 à trois points), 10 LF sur 13, 43 rebonds (Pelos 11), 23 balles perdues, 14 passes décisives, 5 interceptions. 

La marque : Wright 22, Scrubb 14, Omic 13, Pelos 11, Asceric 7, Jackson 4, Courby 1, Benitez, Fofana.