L’Histoire de la Roca Team

Sur le Rocher, le basket passionne depuis de très nombreuses années. Les racines de cet amour pour le parquet remontent à 1928, année de la création de la première section basket de l'AS Monaco. Dès 1950, les basketteurs monégasques décrochaient leurs premiers titres et notamment une place de vice-champion de France de Nationale 1 (la Jeep Elite actuelle). Les ancêtres des Roca Boys tenaient déjà le haut du pavé dans le basket français.

Après avoir alterné plusieurs montées et descentes dans l’élite, l’AS Monaco Basket devenait à nouveau pensionnaire de Nationale 1 de 1973 à 1975 puis de 1976 à 1991, dernière année au cours de laquelle l'ASM quittait définitivement l'élite pour sombrer dans les divisions inférieures.

Les amoureux de basket auront dû attendre près d'un quart de siècle pour voir la Roca Team revenir au premier plan. En effet, depuis la saison 2015-16, le basket monégasque est de retour dans la cour des grands. Un « come-back » dû essentiellement à Sergei Dyadechko, le président de l'AS Monaco Basket depuis 2014. Avec l’arrivée du mécène ukrainien à la tête du club, la Roca Team collectionne les records. Elle est, par exemple, la première équipe dans l'histoire du basket français à être passée de la quatrième division (NM2) à la première division (Pro A) en quatre ans (soit une montée à l’échelon supérieur par saison). L’ASM a même décroché le titre de champion de France de Pro B en 2015.

En 2016, 2017 et 2018, sous les ordres de coach Zvezdan Mitrovic, l’ASM Basket a impressionné tous les spécialistes en terminant trois années consécutivement à la première place de la saison régulière  de Pro A.

Parallèlement, la Roca Team signait l’exploit (jamais réalisé) de remporter trois fois d’affilée la Leaders Cup LNB de Pro A, sur le parquet de la Disneyland Paris Arena (2016, 2017 et 2018). 

En 2017, 29 ans après avoir quitté la scène européenne, l’AS Monaco décrochait une excellente troisième place lors du Final Four de Ligue des Champions FIBA à Tenerife (Espagne). La saison suivante, après un parcours homérique, la Roca Team atteignait, pour la première fois de son histoire, la finale de Ligue des Champions FIBA. Cependant face à l'AEK Athènes, qui jouait à domicile devant 20.000 spectateurs acquis à leur cause et dans une ambiance folle, les Roca Boys s’inclinaient une nouvelle fois en Ligue des Champions (100 à 94).

Lors de cette même saison 2018/19, l'ASM Basket brillait sur le plan national. Les Roca Boys éliminaient successivement Pau-Orthez (2-0) en quart de finale des play-offs de Jeep Elite (ex Pro A), puis Limoges CSP en demi-finale (3-1). 68 ans après, l'ASM disputait la 2ème  finale du Championnat de France de son histoire. Face au Mans, le combat fut âpre et haletant. Il aura fallu attendre la 5ème et ultime manche, à Gaston Médecin, pour que la décision penche en faveur du MSB dans les toutes dernières secondes de la rencontre (74 à 76).

Tout au long de cette saison 2017/18, la mobilisation du public monégasque pour son équipe a été exceptionnelle. Pour preuve, plus de 5 000 demandes de places ont été enregistrées pour la dernière manche de la finale à Gaston Médecin. Grâce à cette saison exceptionnelle, la Roca Team est désormais à jamais gravée dans les cœurs des Monégasques.

À Monaco, le sport est une passion et un état d'esprit inspirés par son Souverain. Le basket rejoint ainsi la grande vitrine monégasque, pour se ranger aux côtés du football, du tennis et de la Formule 1, autant d'événements qui rythment la vie de la Principauté. Désormais, les exploits des Roca Boys se déroulent dans une salle Gaston-Médecin magnifiquement rénovée grâce au soutien du Gouvernement Princier.

L'aventure continue.

Daghe Munegu!