A Orléans, le défi face à la meilleure attaque

A Orléans, le défi face à la meilleure attaque




Match en retard de la 11e journée et rencontre importante pour la Roca Team : ce vendredi soir à Orléans (20h à huis clos, en direct sur LNB TV), les hommes de coach Z retrouvent l'OLB, invaincue cette saison à domicile. Un peu plus d'un mois après la défaite concédée en Coupe de France sur ce même parquet du Palais des sports (76-83), la Roca Team devra sortir le grand jeu pour défendre sa place de leader de Jeep-Elite et poursuivre son impressionnante série de 7 victoires d'affilée en championnat.

Shooting à la salle. Arrivés hier soir sous une température des plus frisquettes (- 2 degrés) dans la cité orléanaise, les Roca Boys vont prendre leurs marques ce matin au Palais des sports avec une séance de shooting au programme. Depuis le retour en force contre Badalone en EuroCup (97-82) le 2 février, la Roca Team est restée une dizaine de jours sans disputer de matches en raison de l'annulation de la journée à Cholet. Coach Z a fait travailler ses hommes en espérant conserver le bon rythme.

Meilleure défense face à meilleure attaque.  Avec une moyenne de 89,9 pts marqués par match, l'OLB possède la meilleure attaque de Jeep Elite. Orléans est aussi l'équipe la plus adroite collectivement du championnat (50,2%), et la 3e plus adroite à 3-pts (40,7%).
La Roca Team, elle, sait poser les barbelés quand il le faut : l'ASM est la meilleure défense de Jeep Elite et la première équipe aux interceptions (10,8/match). De plus, l'équipe de coach Z tourne à 88,2 pts marqués en attaque depuis cinq rencontres, Jeep Elite et Eurocup confondus.

L'OLB se partage les munitions. Le meneur Paris Lee (14,4 points), l'ancien dijonnais LaMonte Ulmer (14,8 pts), l'ancien arrière de la Reggiana Darius Johnson-Odom (16,7 pts), Chima Moneke (12,6 pts) et l'ancien Roca Boy Landing Sané (11 pts)  tournent en ''double-figure'' dans l'équipe de Germain Castano.  Arrière explosif, Johnson-Odom a inscrit 23 pts (4/5 à 3-pts) lors de la dernière large victoire de l'OLB sur Gravelines samedi dernier (104-69).

La Roca Team mobilisée. En attendant de retrouver un roster plus fourni, l'ASM fait front avec une grosse solidarité collective et des individualités qui se mettent en évidence. Depuis son arrivée sur le Rocher, Rob Gray, Jeep Elite et EuroCup confondus (8 matches), tourne à 18,5 pts de moyenne, avec un exceptionnel 25/45 à 3-pts (55%). Les Roca Boys vont tenter de prendre leur revanche de la Coupe de de France et ainsi préserver leur place de leader. 

Orléans se construit. A l'horizon 2022, l'OLB déménagera dans sa nouvelle salle de 10.000 places, dans l'espace CO'Met actuellement en construction. Une très belle enceinte à une heure de Paris qui pourrait aussi recevoir des matches de l'équipe de France.

A vos écrans. La rencontre est diffusée en direct à 20h sur LNB TV, sur le site de la Ligue nationale de basket.


Les commentaires d'avant-match.

Zvezdan Mitrovic (entraîneur de l'ASM) : « On s'attend à un match difficile contre une équipe d'Orléans qui possède la meilleure attaque de Jeep Elite et représente une menace permanente à 3-pts. C'est une équipe dangereuse surtout chez elle. Nous devrons essayer de reproduire l'intensité de la Coupe d'Europe, en nous adaptant à un roster limité en nombre. Il y a une incertitude sur le fait que nous n'avons pas disputé de match depuis dix jours mais la saison est ainsi faite, le contexte est particulier. Les joueurs sont motivés pour tenter de garder la première place ».

Landing Sané (intérieur de l'OLB) : « On s'attend à rencontrer une Roca Team revancharde après notre victoire en Coupe de France. Monaco reste sur un gros match contre Badalone en EuroCup à l'image de Dee Bost qui a sorti le grand jeu. De notre côté, l'objectif est d'intégrer le Top 8. Le groupe vit très bien et cela se ressent sur le terrain. La Monte (Ulmer) réalise une grosse saison, Darius (Johnson-Odom) est impressionnant, Paris (Lee) assure à la mène, et chacun apporte sa pierre à l'édifice. A domicile nous sommes invaincus, il nous manque des victoires à l'extérieur, souvent nous n'étions pas loin mais on n'a pas réussi à les prendre. Nous devrons résister à la pression de Monaco pour placer notre jeu. Monaco a de grands objectifs et vise la victoire à chaque match. Je ne garde que de bons souvenirs de la saison passée avec la Roca Team, cela m'a permis de franchir un cap sous les ordres de Sasa Obradovic. Le regret fut bien sûr de ne pas pouvoir finir la saison. Nous avions vraiment une super équipe ».