A Dijon, du bel ouvrage !

A Dijon, du bel ouvrage !



Une victoire chez le 2e, et c'est la Roca Team qui retrouve le podium. A Dijon, l'ASM a imposé son intensité, son jeu rapide et son inspiration, signant un large succès avec la manière.

La Roca Team débutait small ball, avec Dee Bost, Anthony Clemmons et Paul Lacombe dans le 5.. Paul Lacombe était vite en action (4-2), mais la JDA réagissait en servant Richard Solomon au dunk (13-10). La Roca Team ne tardait pas à refroidir le Palais des sports. Dee Bost (à 3 pts) indiquait la méthode… Norris Cole (shoot énorme à la sortie du dribble) et Anthony Clemmons sanctionnaient à leur tour. L’ASM créait un break (22-16), à peine contesté par Holston à la fin du QT1 (22-18).

Très en verve, Richard Solomon, relançait la machine dijonnaise. La JDA signait un 9-0 à cheval sur les deux-quart temps (22-25). Mais c’est encore Dee Bost qui remettait les choses à l’endroit, à 3-pts. Et puis, l’ASM accélérait soudainement. Paul Lacombe sonnait la charge sur le coast to coast, la faute en prime (28-25).

Yak Ouattara réglait la mire de loin et le T3 de Landing Sané avec la planche faisait mal à la JDA. Norris Cole signait alors un superbe cadrage-débordement pour finir avec un lay-up de folie avec la haut de la planche (41-31) ! Et Norris Cole continuait la panoplie du parfait meneur avec un super passe D pour Eric Buckner qui écrasait un dunk ''mammouthesque''.

La Roca Team mettait les watts, défendait fort et posait son empreinte sur la rencontre, Yakuba Ouattara concluait un lay-up en altitude, Will Yeguete surgissait au rebond offensif (47-35 à la pause). Une action symptomatique de la domination monégasque au rebond (25-15).

Anthony Clemmons imposait son intensité dès la reprise, prenant le dessus sur David Holston (4 pts d’affilée). L’ASM ne lâchait pas son emprise, Paul Lacombe imposait sa bonne lecture en servant un Eric Buckner opportuniste (53-38). Et Lacombe servait Dee Bost pour un T3 totalement maîtrisé (58-38). La Roca Team n’était plus inquiétée.

En l’absence de JJ O’Brien, l’option small ball prise par Sasa Obradovic a encore payé.

Le résultat de l’arrivée de Norris Cole s’est vérifiée sur le parquet de la JDA. Cole a accéléré le jeu. L’ancien des Heat est un meneur complet, qui peut évoluer aux postes 1 et 2. Il est capable de switcher avec Dee Bost à la mène et repasser meneur avec Anthony Clemmons décalé en position de shooting guard. Et il semble qu’Anthony se sente parfaitement bien dans ce rôle : face à la JDA, ses qualités de finisseur ont fait merveille (22 pts, 5 rebonds et 3 passes).

Pour son 2e match à peine, Norris Cole montre sa capacité à résoudre de nombreux défis. La confiance insufflée est contagieuse, à l’image d’un Paul Lacombe retrouvé et dans tous les bons coups. Avant cette semaine, la JDA restait sur 12 victoires d’affilée.

La Roca Team a marqué les esprits. Les Roca Boys sont totalement relancés.


La réaction du coach :


Sasa Obradovic : « Je félicite mon équipe. Nous avons bien défendu et forcé les joueurs majeurs de Dijon à des shoots difficiles. Nous avons pris les bonnes options. Norris Cole nous apporte des solutions très intéressantes. L'équipe se libère, Anthony (Clemmons) se sent bien en poste 2.  C'est satisfaisant. Il faut maintenant continuer sur cette dynamique positive. »



La fiche technique :


À Dijon (Palais des sports), AS Monaco bat JDA Dijon 85-71 (22-18, 25-17, 19-15, 19-21).

4 500 spectateurs.

JDA Dijon : 26 tirs sur 58 (6/26 à 3-points), 13 lf sur 16, 29 rebonds (Young 4), 20 passes décisives (Holston 6), 4 interceptions, 11 balles perdues.
Marqueurs : Chassang 14, Solomon 13, Holston 11, Loum 10, Julien 7, Young 6, Sulaimon 5, Ulmer 5, Leloup.
AS Monaco : 34 tirs 65 (8/21 à 3-points), 9 lf 15, 37 rebonds (Lacombe 6), 14 passes décisives (Bost 3, Clemmons 3, Cole 3), 7 interceptions, 9 balles perdues.
Marqueurs : Clemmons 22, Lacombe 13, Bost 12, Ouattara 12, Buckner 10, Cole 9, Yeguete 4, Sané 3, Tillie.