Face au BBD (90-78), une bonne préparation pour les play-offs

Face au BBD (90-78), une bonne préparation pour les play-offs



15e victoire en 16 journées de Jeep Elite : face à  une équipe de Boulazac qui a vendu chèrement sa peau, la Roca Team a fait le travail, sans oublier de proposer encore de belles tranches de basket à Gaston-Médecin. De quoi mettre la pression sur Nanterre (pour la 2e place) avant le déplacement de la JSF ce lundi soir à Bourg-en-Bresse.

En entrée, le contre de Paul Lacombe sur les 2,10m de De Jong ne suffit pas. Les shoots de la Roca Team rebondissent sur le cercle, le BBD est présent au rebond et sur un T3 d’Akil Mitchell, ça fait 11-0 (4e) pour un Boulazac en réussite avec Chery, Leslie et Aygalenq. Gaston-Médecin encourage, Obradovic pratique un total turnover et c’est Yak Ouattara qui perce le couvercle après 4’15’’ de jeu sur un T3 dans le corner (3-11). 

Zeek Jones enchaîne par un lay-up, Eric Buckner surgit au dunk et au contre : la Roca Team est de retour (7-11). Zeek Jones sévit à 3-pts, Buckner continue son chantier et c’est l’ASM qui signe un 12-0 en retour (12-11, 8e). Boulazac défend dur sur les pick-and-rolls, Sanchez permet de rester au contact (16-15), mais Dee Bost signe son T3 à son tour avant de signer un superbe move face à Cowels (20-17, 10e). 

La défense agressive du BBD ne rend pas la partie facile à l’ASM. Le BBD revient par Chery, Kika s’arrache au rebond et reçoit un caviar de Robinson sous le cercle pour un 2+1 de belle facture (25-21, 12e). Boulazac (Lesca) profite d’un oubli défensif mais Elmedin Kikanovic devient un problème sérieux en attaque pour le BBD. Morency fait jouer sa vitesse dans la peinture, et les deux T3 de Jarrod Jones et Yak Ouattara ne suffisent pas à faire le break pour l’ASM à la pause (42-39).

Gerald Robinson sort un gros shoot, Buckner griffe un ''big block'' sur Mitchell, Dee Bost se montre opportuniste : la Roca Team hausse aussi le ton en défense et s’échappe. Gerald Robinson, plus vite que Sanchez, signe le lay-up avec le ‘’and one’’ (53-41, 24e). 

La machine est en route, un 15-2 au retour des vestiaires (57-41, 25e) qui démontre les intentions monégasques. La BBD ne relâche pas son effort pourtant (57-47, lay-up de Leslie), mais Kikanovic, très combatif, obtient tantôt les fautes, tantôt les paniers.

Kenny Chery signe un 2/2 à 3-pts auquel Zeek Jones répond de loin (67-54). Leslie en remet une couche 3-pts mais se fait contrer par Joseph sous le cercle. Avec Morency, le BBD revient même sous la barre des 10 pts (68-59), mais Yak Ouattara, décidément très adroit, griffe un nouveau missile primé dans le corner (3/3 à 3-pts).

Boulazac continue de mettre de l’impact dans les duels… Pour la Roca Team, c’est une bonne préparation aux play-offs ! Yak Ouattara continue son festival de loin (4/4). 

Pressing très haut du BBD : Leslie permet au BBD de revenir (78-71), Le T3 de Zeek Jones au buzzer de la possession sonne comme une action décisive (81-71, 4 minutes à jouer). D'autant que Jarrod Jones stoppe Mitchell sous le cercle, avant de glisser dans la foulée son petit shoot de velours dans la peinture (85-72 à 2’33’’ de la fin). Et pour clore le spectacle, un gros shoot de Jarrod Jones à 3-pts sur une jambe (90-78). 

Heureux public de Gaston-Médecin : la Roca Team signe son 4e match de suite à la maison à 90 points et plus.

Depuis la prise en main de coach Obradovic, l’ASM (14 matches de Jeep Elite), la Roca Team tourne à 88,8 points de moyenne. Sympa pour les yeux !


Ils ont dit :

Sasa Obradovic (coach de l'ASM) : « On ne pourra pas se permettre de débuter un match de cette manière en play-offs. On a mis Boulazac en confiance et on s’est mis en difficulté. Le score ne reflète pas la physionomie, le match était serré. Cette rencontre m’a fait transpirer, plus qu'à Strasbourg. Il faut que l’on soit plus efficace sur les rebonds offensifs. J’espère que mes joueurs auront retenu la leçon ».

Yabuba Ouattara (arrière-ailier de l'ASM) : « On ne peut pas être vraiment satisfait à cause de notre entame de match. On a su se reprendre ensuite. Nos 89 points de moyenne en attaque depuis 14 journées ? Le style de jeu prôné par le coach correspond mieux à nos qualités. Dee Bost pousse le ballon, on joue plus dur, plus rapide, on utilise les contre-attaques ».

Thomas Andrieux (coach de Boulazac ) : « On a à coeur de bien terminer la saison, on a montré du coeur et de la qualité dans le jeu… On a été un peu court face au rouleur compresseur de Monaco sur 40 minutes. On va essayer d’équilibrer notre bilan à 17-17, ce serait historique pour le club. Le niveau de jeu n’a jamais été aussi élevé en Jeep Elite, je suis fier de mon équipe ».

Travis Leslie (ailier de Boulazac) : « On a fait beaucoup d’efforts, on n’a pas abandonné, on veut finir la saison fort même si on en fait pas les play-offs. On a montré que l’on peut rivaliser avec beaucoup d’équipes. Monaco ? Une grande équipe, avec beaucoup de talents et un coach de haut niveau ».

La fiche technique :

A Monaco, salle Gaston-Médecin, ASM Basket bat Boulazac 90-78 (20-17, 22-22, 29-20, 19-19).  

2 234 spectateurs.

ASM : 31 tirs sur 58 (10/23 à 3-pts), 18 lf sur 23, 42 rebonds (Buckner 9, Ouattara 7, Bost 6), 15 passes décisives (L. Jones 5, Robinson 4), 13 balles perdues, 4 interceptions.
La marque : Ouattara 16, Kikanovic 15, L. Jones 15, Bost 13, J. Jones 10, Robinson 9, Buckner 8, Lacombe 4, Sy, Joseph.

Boulazac : 30 tirs sur 73 (8/24 à 3-pts), 10 lf sur 17, 36 rebonds (Leslie 7, Mitchell 6, De Jong 5), 15 passes décisives (Chery 5), 9 balles perdues, 9 interceptions.
La marque : Leslie 22, Chery 20, Mitchell 10, De Jong 7, Morency 6, Aygalenq 5, Sanchez 4, Lesca 2, Diarra 2, Cowels.