90-60 face à Zielona : en route pour les quarts !

90-60 face à Zielona : en route pour les quarts !



La Roca Team aime l’Europe et Gaston-Médecin aussi. Une superbe soirée à la maison. C’est fait, l’AS Monaco est en quart de finale de la Ligue de champions : une large victoire avec la manière face à Zielona Gora (90-60), qui a confirmé le succès du match aller en Pologne (84-82).Sous les yeux de SAS le Prince Albert, venu supporter son équipe, l’ambiance a été magnifique. Bravo aussi aux fans de Zielona Gora qui ont apporté un grand soutien à leur équipe malgré la défaite. Sur le parquet, la Roca Team a imprimé sa marque. Dans cette rencontre, Zielona a mené jusqu’à la 5e (9-11). A ce moment-là, les deux équipes étaient à égalité sur l’ensemble des deux matches. Mais l’ASM a défendu, fort. La puissance dans les impacts s’est aussi ressentie en attaque, avec de nombreux « and one » accordés aux Roca Boys. Comme un éclair, le premier dunk sur alley-oop de Chris Evans a galvanisé l’atmosphère. Aaron Craft et D.J. Cooper, à la mène, ont sorti le grand jeu. Les caviars de Coop ont trouvé preneur : cette Roca Team là était affamée ! Zielona a encore répondu sur un T3 de Florence (29-24, 22e). Mais, à l’image de Paul Lacombe, dans tous les bons coups, l’ASM n’a plus rien lâché. Signant un 21-7 ébouriffant en 8 minutes pour rejoindre la mi-temps avec une confortable avance (50-31). Retenant la leçon du match aller, la Roca Team est restée au même niveau de concentration.
Un T3 de Chris Evans, d’entrée, au retour des vestiaires, a donné le ton. Et Zielona, passé la 25e, a fini par abdiquer, la Roca Team franchissant la barre des 30 pts (69-38, 80-47) pour s’assurer une qualification aisée. Leonardo Jardim, le coach de l'ASM FC, présent aux premières loges pour encourager la Roca Team, a pu partager la joie de Gladyr et des siens à la fin.

En quart de finale (aller le 27 ou 28 mars, retour à Monaco le 3 ou le 4 avril), l’ASM affrontera le vainqueur du duel entre Banvit (Turquie) et Nanterre, qui s’affrontent ce mercredi soir en Turquie (+ 8 à l’aller pour les Turcs).

Les coups de coeur

Kika qui répond d’entrée à Dragicevic avec un 2 + 1 ( 9-7, 3e).

Au tour de Gladyr le 2 + 1 ! (12-11, 4e) ; ça sent la détermination !

D.J. Cooper, le « tear drop » du maestro (14-11, 5e).

Passe de D.J. Cooper pour Lacombe qui marque en se retournant (23-18), et Coop qui part dans le trafic pour scorer au buzzer (25-21).

Passe alley-oop de Cooper pour le dunk dans les étoiles de Chris Evans. Et une salle qui jubile (27-21, 12e).

Craft à 3 pts sur un service de Gladyr : ça rentre ! (33-24, 13e).

Aaron Craft trop rapide pour Dragicevic sous le cercle (35-24, 14e).

Ali Traoré, 2 contres énormes d’affilée sur Dragicevic. On ne passe plus !

Chris Evans, le 2 + 1 du funambule, en puissance (38-24, 15e).

Le petit step-back (pas en arrière) de Robinson devant son défenseur avant le shoot. Petit régal du genre (40-26).

Le ballon récupéré par Damjan Rudez dans les mains de Savovic. Défense !

Ballon volé par Cooper et passe dans le dos à Rudez à l’arrivée qui conclut en lay-up (42-26, 18e). Show-time !

Et encore une passe de Coop pour Lacombe lancé plein tube vers le cercle pour un 2 +1 (67-38, 25e).

La passe aveugle de Coop pour Robinson (73-41, 28e); ça continue...

Le T3 de Serge Loubaki joliment salué par le public (88-60, 39e).

MVP

Mention à toute l'équipe pour sa défense du territoire... D.J. Cooper (8 pts, 7 rebonds, 10 passes, 2 interceptions) fait un beau MVP.
Paul Lacombe (18 pts à 8/11, 5 rebonds) a appliqué la carrure internationale...

Ils ont dit

Zvezdan Mitrovic (coach de l’ASM) :
« Tout le monde était prêt à jouer un bon match de basket. Je félicite mon équipe. Le soutien du public nous a bien aidés. Je pense que les gens ont apprécié. On a déployé l’un de nos meilleurs matches en défense. Nanterre ou Banvit en quart de finale ? Ce sont deux très bonnes équipes. On a perdu de 30 points à Nanterre en championnat et Banvit nous avait battus en demi-finale de la Champions League la saison passée. Ce sera un gros rendez-vous ».

D.J. Cooper (meneur de l’ASM) : « Toute l’équipe a réussi un super job. La semaine dernière, on n’avait joué qu’une bonne mi-temps en Pologne. Ce soir (hier), on a montré de la constance. On avait beaucoup travaillé la vidéo. Cette Ligue des champions nous tient à coeur".

Andrej Urlep (coach de Zielona Gora) :  « Je suis très déçu. On n’a pas le droit d’abandonner comme ça. On a fait un premier quart-temps satisfaisant, malgré des lancers et des lay-up ratés... Mais ensuite, on a laissé Monaco s’échapper et on est tombés dans l’individualisme ».


La fiche technique

A Monaco, salle Gaston-Médecin, AS Monaco bat Stelmet Zielona Gora (Pologne) 90-60 (25-21, 25-10, 26-16, 14-13).
Arbitres : Jasevicius (Lit.), Horozov (Bul.), Ciulin (Rou).
2500 spectateurs environ.
ASM Basket : 36 tirs sur 57 (6/21 à 3 pts), 12 lf sur 17, 43 rebonds (Cooper, 7), 20 passes (Cooper, 10), 9 balles perdues, 10 inteceptions.
Marqueurs : Cooper (8), Rudez (7), Gladyr (7), Kikanovic (8), Robinson (10), puis Craft (10), Lacombe (18), Joseph (1), Evans (10), Traoré (7), Loubaki (4), Poinas. Ent. : Mitrovic.
Zielona Gora : 16 tirs sur 56 (9/19 à 3 pts), 19 lf sur 27, 33 rebonds, 9 passes, 13 balles perdues, 6 interceptions.
Marqueurs : Florence (5), Muric (6), Matczak (10), Gecevicius (14), Savovic (7), Dragicevic (6), Kelati (5), Hrycaniuk (3), Zamojski (4). Ent. : A. Urlep

http://www.championsleague.basketball/17-18/1303/AS-Monaco-Stelmet-Enea-Zielona-Gora#|tab=boxscore_s...